Maltbarn Speyside 43 ans 1973

47.7% alc./vol.
Sherry cask, Bottle 70 of 149 bottles

André 91%
Beau sherry aux oranges, bananes nappées de vanille, de miel et de crème fouettée, poires, abricots et une agréable sensation feutrée au nez sur les fruits à chair charnus. Ils ont transporté le Speyside sous les tropiques? La bouche est lente et moelleuse, poivrée et épicée. Je dois avouer que la texture générale du nez ne s’est pas poursuivie en bouche, malgré le 47.7% d’alcool la texture est un peu molle et presque diluée. Saveurs de cosses d’oranges et de poires, banane et melon au miel, vanille, melon d’eau, quelques fruits rouges séchés. La finale est un peu courte en bouche et la texture un peu trop diaphane à mon sens mais les saveurs sont uniques. Un whisky savoureux que le bois n’a pas dominé malgré une maturation de plus de 4 décennies… il faut le faire.

Secret Spirits Speyside 18 ans

58.1% alc./vol.
Refill bourbon cask #3299, Rothes

André 83%
Au nez, beaucoup de vanille, une touche de coconut rehaussé de poivre. Pelure de pommes vertes, poires. En bouche ; la vanille crémeuse, pincée de sel, anis, a little bit oaky, puis eucalyptus, menthol et poivre moulu. La finale est épicée et poivrée, herbeuse, thé vert, vanille salée avec une sensation alcoolisée. Ce whisky gagne à respirer un bon 15 minutes avant se faire une idée finale. L’équilibre est agréable mais les saveurs limitées. Il est peut-être un peu trop alcoolisé également.

Patrick 87%
Un bon whisky savoureux, complexe et bien balancé. Efficace ! Nez : Agrumes, vanille, quelques fleurs, de subtiles notes fruitées et une touche de bois. Bouche : Une belle dose de bois et d’agrumes, un beau bouquet de fleurs séchées et une petite goutte de vanille. Finale : D’une belle longueur et marquée par les agrumes.

Secret Spirits Speyside 26 ans

55.9% alc./vol.
From bourbon cask #5575

André 83%
Ananas et beaucoup de bois de chêne, vanille crémeuse cintrant la bonne dose d’alcool, cosses d’oranges, agrumes, épices. La bouche est tendre et amoureuse, beaucoup de gingembre et de clou de girofle, belle vanille crémeuse, le taux d’alcool n’est pas si fort que je l’attendais. Après 2 gorgées, saveurs florales, du lilas peut-être. L’alcool gagne en force, les strates alcoolisées s’empilant à mesure que l’on savoure le whisky. L’impression que j’ai c’est que le whisky est trop limité au niveau des saveurs même si l’équilibre est vraiment bien. La finale est sur les agrumes et un léger citronné un peu acide, beaucoup d’épices dont le gingembre majoritairement. Pas mauvais mais plus un voyage « been there got the t-shirt » qu’un voyage plein de rebondissements et d’inattendus.

Spey Fumare

46% alc./vol.
Speyside Distillery – 18,000 bouteilles

André 83%
Surprenant comme nez, tarte aux pommes vertes, vanille, miel, ananas, grains de céréales huileux, poires et grosse tourbe verdâtre médicinale. La bouche manque de support huileux, à la différence du nez; sel de mer, tourbe camphrée et mentholée verdâtre, ananas et poires, pommes vertes, léger citronné, raisins verts, gingembre et poivre. Finale courte, vanillée, pour un whisky fumé, les fruits à chair, iode et camphre, épices et une touche terreuse. Un whisky surprenant de cette distillerie méconnue.

Patrick 89%
Un superbe whisky tourbé, délicieux et facile à boire. Ça semble un peu jeune, mais ça demeure rudement bon. Rudement bon au point que je m’en suis acheté une bouteille. Nez : Belle fumée de tourbe fraîche, avec des agrumes, de la vanille et une touche discrète de chêne. Bouche : De la fumée de tourbe fraîche et poivrée, avec des agrumes, du chêne et de la vanille subtilement sucrée. Finale : D’une longueur fumée, épicée et vanillée.

Martin 86%
Nez: Une tourbe subtile se dissimule ici derrière un bouquet de fruits tropicaux et de croustade aux pommes. Bois, vanille, sel et poivre complètent la famille. Bouche: Pommes et poires, chêne et vanille, encore les fruits tropicaux. Une belle vague de tourbe enrobe le tout et nous accompagne vers les prochaines étapes. Finale: Douce tourbe camphrée, bois sec, vanille et poivre blanc. La longueur laisse à désirer, mais l’intensité des saveurs aide à faire pardonner cette lacune, sans toutefois nous la faire oublier complètement. Équilibre: Une belle expérience, bien que difficile à obtenir ici. Une jolie surprise.

That Boutique-Y Whisky Company – Single Malt Scotch Whisky – Speyside #4 – 24 ans

47.8% alc./vol.
Batch 1 – 3589 bouteilles

André 87%
Beaucoup de fruits à chair encore une fois (agrumes, abricots, ananas, poires, citron), des pommes vertes et des oranges aussi. Si on est dans le Speyside, on n’est probablement pas dans le fût de sherry. Avec le temps, les notes citronnées se gonflent comme une queue de pan. Texture onctueuse et sucrée, j’ai l’image de pâtisseries fourrées d’amandes et de crème citronnée et les mêmes fruits du nez saupoudrés d’épices (principalement le gingembre et la cannelle) de bonne force. Longue finale, soutenue par les épices, bien fruitée.

Patrick 90%
Un superbe whisky, riche et complexe comme on en voit rarement. Toute les saveurs que j’aime dans un whisky et superbement équilibrées. Nez : Parfum de fruits sucrés mûrs, chocolat au lait, caramel… Appétissant. Bouche : Oh. Il y a ici une touche de fumée de tourbe que je n’avais pas sentie au nez, qui est admirablement mariée avec un beau panier de fruits et d’épices, avec un trait de caramel. Finale : D’une belle longueur, épicée et boisée.

Martin 89%
Nez: Riche et plaisant, fruité, ample et sucré. Pêches, agrumes, fruits tropicaux. Peu de sherry au niveau du fût, mais le caractère de la région transparaît bien. Bouche: Miel, épices, fleurs et chêne. Chocolat au lait, crème et herbe. Finale: Chaude, moyennement longue et parsemée de sucre en poudre, de fruits rouges et de cannelle. Équilibre: Un superbe speysider, étonnamment peu ou non-sherry cask, qui reste solide solide.

That Boutique-y Whisky Company 8 ans Speyside #3

50.7% alc./vol.
Batch 1, Limited edition of 4221 bottles

André 78%
Pommes vertes et cassonade au nez, aérien, frais, bananes vertes, vanille, herbe mouillée. Bouche sucrée au départ, les séréales séchées, touche de réglisse poivrée et de cannelle, dose de vanille. C’est pas mal dépouillé et froid comme présentation, comme un mois d’avril que même le chaud soleil ne réussi pas à réchauffer. Finale de longueur moyenne, céréales poivrées, cannelle, fruits verts. Pour cet opus, j’ai plus ressenti l’empressement d’embouteiller tout court plutôt que la passion de livrer quelque chose de potable.

English EN Français FR