Cadenhead Small Batch Fettercairn 11 ans

56.7% alc./vol.
Distilled 2007, Bottled March 2019, 846 bottles. Provient du mélange de 3 fûts ex-bourbon hogshead.

André 81%
Raisins verts et alcool à base de plante verte. Sucre à glacer, fruits tropicaux. La bouche offre de saveurs de caramel dilué et de fruits tropicaux, de raisins verts, gingembre et un peu de cannelle. L’alcool est très ressenti, un peu trop même car il tranche la délicatesse des fruits à chair. Aux gorgées subséquentes, bois de chêne verdâtre, acidité citronnée, jeune alcool. Finale sèche et ponctuée par le bois verdâtre.

Patrick 88%
Un très bon whisky débordant de fruits frais… Ça faisait plus de dix ans que j’avais goûté un whisky de cette distillerie, et ça donne le goût d’y revenir! Nez : De délicieux fruits tropicaux, des guimauves, des pêches et des fraises à la vanille. Bouche: Des guimauves, du raisin, du bois épicé, des fruits tropicaux, des fraises et de discrètes figues. Le tout est porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une belle longueur, boisée et pleine de fruits tropicaux.

Martin 83%
Nez: Sucre en poudre et eucalyptus. Pommes vertes et raisins blancs, bois sec et poivre légèrement muet. Pêches et fruits tropicaux. Singulier certes. Bouche: Texture assez fade. Pommes croquantes, raisins verts, bois. Épices, dont poivre et cannelle. Le degré d’alcool est sur le sentier de la guerre ici. Finale: Longue malgré sa texture décevante. Le taux d’alcool porte des saveurs telles le bois sec, la vanille, les fruits tropicaux et une pointe de sucre à glacer. Équilibre: Beaucoup trop décousu au niveau de la cohésion des saveurs, probablement dû à l’agressivité de l’alcool. Un bon dram somme toute, mais pour l’apprécier il ne faut définitivement pas en être à notre premier rodeo.

Old Fettercairn 10 ans

40% alc./vol.

André 74%
Sent l’égout, pourri, renfermé; Pas de mouthfeel; très boisé. Passager comme Milli Vanelli…

RV 76%
Racineux, terreux, sent le Lestoy saveur originale au pin, whisky doux. Au goût, le bois sort davantage avec de la de sève, or pas de finition sauf le chêne; pas mauvais. Après repos, légère viande.

Patrick 80%
Terreux, sent le renfermé. Très boisé, très très très léger peat, ordinaire seul, superbe avec un cigare!

Old Fettercairn 12 ans

40% alc./vol.
Maturation en Ex-American Oak Bourbon casks.

André 81%
Au nez, nous sommes transportés sous les tropiques. Vanille crémeuse et onctueuse tirée de fleurs blanches, fruits tropicaux, ananas, tangerines, le tout accompagné d’une légère touche herbeuse. Très rafraichissant! La bouche manque cruellement de texture mais les saveurs présentent une harmonie intéressante sur un tapis de cannelle et de gingembre pas trop prononcé. Salade de fruits tropicaux, ananas et poires, oranges, gousse de vanille, miel, pétales de fleurs blanches et une touche de chocolat blanc à la menthe en finale de bouche. Les notes de chêne sont plus présentes en finale où les épices émergent avec plus de vigueur.

Patrick 88%
Le type de scotch que j’aime de plus en plus et ça paraît: le niveau de ma bouteille descend vite! Pour amateurs, comme moi, de scotch boisé et épicé. Nez : Un beau parfum boisé, avec des notes de vanille, de poires et une pincée d’épices. Bouche: Une délicieuse saveur boisée et agréablement épicée, avec des nectarines et d’autres fruits tropicaux, du gingembre et du café noir. Finale : D’une longueur moyenne et plutôt boisée.

Old Fettercairn 12 ans Édition 1824

40% alc./vol.
Une des plus anciennes d’Écosse, située au pied des montagnes Cairngorm, la distillerie de Fettercairn est établie depuis 1824 et dès lors a continuellement produit son Single malt des Highlands unique et rare.

André 75%
Voici un whisky « straight liner », du nez à la finale. La base pas subtile, sans originalité; du malt, de la vanille, du miel, du bois, avec une prédominance sur le grain d’orge, du style « bouillie chaude de céréales et d’eau ». En bouche; belle texture offrant un mélange de toffee et de fines épices avec une finale sur les céréales. Un malt de base, pavant la voie à quelques autres verres de whiskies dans une dégustation. Un whisky d’entrée avant le repas principal.

Patrick 80%
Nez léger de malt et vanille, avec une touche de chêne. Le goût, lui aussi très léger, montre toujours la vanille et le chêne brûlé. Pas de surprise non plus au niveau de la finale, avec le sucre du malt et, il me semble, beaucoup d’eau. Un whisky « ok », un peu trop dilué et sans grande originalité. A classer dans la catégorie « Molson Dry ».

English EN Français FR