Gordon & MacPhail Discovery Miltonduff 10 ans

43% alc./vol.
Sherry Cask Matured

André 87%
Quand tu n’attends absolument rien d’un whisky. Quelle surprise. Raisins secs, fruits séchés, cerises noires, tarte aux pommes, prunes, cannelle. Vraiment bien, superbement bien équilibré et attirant. La bouche développe de belles notes de chocolat et de raisins secs, des Glosettes, prunes ou dattes séchées, cerises, une touche de poivre broyé et de cannelle, oranges trempées dans le chocolat au lait. J’adore la texture moelleuse rappelant le chocolat fondu, le caramel parsemé d’épices et la prestance du sherry un peu vieillot. Finale à la douce texture chocolatée, de fruits secs saupoudrés d’un soupçon d’épices. Pour le prix ridicule, un no-brainer… Buy!

Patrick 90%
Une belle surprise que ce Miltonduff. Ok, je vais m’en acheter une bouteille right now! Un scotch adorable avec tout ce qu’on peut rechercher dans un whisky vieilli dans des fûts de xérès et ce, avec une petite touche originale. Nez : Xérès et chocolat au lait, avec une pointe de vanille. Assez sucré. Des oranges, du chocolat au lait, des fleurs, du xérès, des noix, de la cassonade… Et tellement plus! Appétissant! Bouche : Exactement ce qu’on j’ai détecté au nez, mais avec un petit quelque chose me faisant penser à un rhum traditionnel et de belles épices boisées. Toujours un beau xérès sucré, sucré par les notes de chocolat au lait et la vanille. Et aussi un petit zeste d’orange. Finale : D’une superbe longueur, marquée par le chocolat et le zeste d’orange, avec des notes de rhum et de beaux fruits mûrs.

Gordon & MacPhail Miltonduff 10 ans

40% alc./vol.
La distillerie occupe l’emplacement d’un ancien moulin ayant appartenu aux Bénédictins. En 1824, un an après l’adoption de « l’excise act », Andrew Peary et Robert Bain acquirent à la fois la licence et le terrain afin de fonder Miltonduff. En 1964, deux alambics de type Lomond furent ajoutés ; cela permit de fabriquer un single malt différent, plus corsé, diffusé sous le nom de Mosstowie (en plus de la production traditionnelle de Miltonduff) ; mais en 1981, ces alambics furent démontés et remplacés ce qui permit de répondre à la demande croissante de whisky Miltonduff. La distillerie, avec ses 6 alambics, fait désormais partie des unités de production importantes d’Allied Distillers.

André 81%
Salade de fruits, miel, pomme poire, vanille, raisins verts, belles notes d’agrume un peu citronnées, passablement sucré dans l’ensemble. Whisky super approchable autant dans les saveurs que dans la présentation générale, le taux d’alcool. Ce qui étonne en bouche c’est les notes de sherry qui étaient absentes au nez qui tiennent agréablement la main aux saveurs de salade de fruits et les saveurs de poire et de raisins verts. Succulentes saveurs de caramel Écossais, vanille sucrée et une finale précipitée qui s’estompe très rapidement. Après quelques gorgées, notes herbeuses et camphrées plus prédominantes. Ce whisky n’est pas mauvais, il n’a juste pas de quoi de singulier qui le distingue de la marée de whisky très communs du Speyside.

RV 84%
Une bouteille statisticienne a courbe de distribution normale: départ lent, fin lente mais toute une bouche. Se présente au nez avec la coquille d’œuf, un léger chêne aigre, les raisins verts sans pépins et une vanille dissipée. En bouche, c’est le trèfle séché qui prend la tête, plus tard remplacé par une douce vanille un peu sucrée très agréable. Malheureusement, le chêne revient en aftertaste.

Patrick 84%
Au nez, marqué par le raisin vert et le vin blanc. Léger malt et vanille. Au goût, on retrouve le raisin, le vin blanc, le malt et la vanille, malheureusement un peu débalancé. La finale, marquée par le sucre, est un peu courte, mais quand même délicieuse. Je sens que cette bouteille va se boire très très rapidement grâce à sa facilité d’accès.

SMWS 72.31 Miltonduff 29 ans

48.3% alc./vol.
“Something Old, Something New” – Anniversary Cask 1983-2013, distillé le 15 décembre 1983, 206 bouteilles.

André 86%
Nez effacé ou pas agréable disons. Mais en lui laissant du temps; pommes, vanille, toffee, poires et notes de céréales au miel et vanille. Texture douce (trop douce) en bouche, noix de macadam, vanille, toffee. Me fait penser à quelques nuances de certains Balvenie, en plus épuré. La finale est une lente descente en vol plané, sans turbulence; miel, noix, vanille et céréales. Pas un mauvais whisky, juste un whisky, lui ou un autre bon whisky?

Patrick 89%
Quelle texture exceptionnelle!!  J’ai rarement vu dram si huileux.  Nez: Vernis à plancher sucré, feuilles de tabac et touche de beurre.  Bouche : Tellement huileux qu’il rappelle du beurre!!  On discerne quelques fruits au travers des planches bois.  Finale : Longue, sucrée et épicée à la fois.

Martin 86.5%
Ambre doré plutôt fade. Nez: Un voile de décapant à peinture se lève pour faire place à un peu de miel, de vanille et de poire. Ce n’est pourtant pas assez pour en oublier le solvant. Bouche: Texture huileuse à souhait, belle douceur, céréales et noix, miel. Pas grand-chose, sinon que ça reste un malt agréable sans complications. Finale: Assez sèche compte tenu de sa bouche huileuse, mais relativement longue, sur des notes de beurre, de céréales, de bois et de noix. Équilibre: Bien agréable, fait la job, comme on dit, mais sans obtenir toutefois la note parfaite.

SMWS 72.92 Miltonduff 7 ans

62.2% alc./vol.
“A wonderful welcome”

André 83%
Fleurs fanées vanillées, poires, pêches, pommes vertes, citron, miel, pincée d’herbes fraiches, le tout rehaussé de gingembre frais. Le nez est plutôt anonyme mais nullement envahi par l’alcool. Bouche marquée par l’alcool, purée de bananes et poires, guimauves, citron, vanille et miel, beaucoup de poivre broyé. Des petits fruits rouges sauvages apparaissent en finale, herbeuse avec une pointe mentholée.

Patrick 88%
Un très bon whisky d’une intensité typique pour son jeune âge, mais aussi superbement savoureux. Ce whisky était le “25 décembre” du calendrier de l’Avent du Kensington Wine Market de Calgary et je peux confirmer que c’était un beau cadeau de Noël. Nez : Un parfum relativement unique présentant des fleurs, des mangues, du sucre blanc et du gingembre. Après quelques minutes, j’y découvre un éclairs à la vanille. Bouche : D’abord la vanille, puis de chaleureuses épices, du melon-miel, des lichees, des pêches, du caramel et de belles fraises mûres bien sucrées. Finale : D’une belle longueur, avec de la cannelle chaleureuse.

Martin 87%
Nez: Sucre en poudre, fruits tropicaux, fleurs et gingembre. Céréales, guimauve et vanille. On voudrait croire que le degré d’alcool est sournois, mais on peut doucement deviner qu’on va se le prendre en pleine tronche sous peu. Bouche: Belle texture, melon, vanille, miel et épices bien poivrées. Caramel, fumée et léger cuir. Pommes, fleurs et touche de chêne. Finale: Bien punchée, longue, pas trop agressive. Notes de raisins verts, de chêne gorgé de vin, de caramel salé, de légère tourbe et de cannelle. Équilibre: Assez particulier comme whisky, mais définitivement savoureux. Je vais sonner comme un record brisé, mais on ne se trompe que rarement avec la SMWS.

That Boutique-y Whisky Company Miltonduff 10 ans

50.6% alc./vol.
Batch 7, Limited edition of 1183 bottles

André 83%
Nez goulu, moelleux d’oranges sanguines, pêches, miel, salade de fruits. Bouche pulpeuse, sirop de poires, miel, oranges, vanille, salade de fruits, fine touche boisée, généralement bien sucrée. Finale de pêches, sucre de fruits, miel. Un peu simpliste mais une présentation efficace.

English EN Français FR