Signatory Clynelish 10 ans 2008-2018

46% alc./vol.
Bourbon Barrel #800122, Distilled 01-03-2008, Bottled 10-04-2018, Bottle #15

André 85%
Pommes vertes, vanille, compote de bananes et ananas, poires, sucre des emballages de bonbons de mon enfance. La bouche offre des saveurs de miel et compote de pommes vertes, oranges et agrumes, ananas, crème à la vanille, poires dans leur jus, légère touche d’herbe verte. La texture cireuse habituelle de la distillerie me manque.Courte finale, citronnée et sucrée, agrémentée d’une touche mentholée et poivrée.

Signatory Vintage Clynelish 18 ans 1998

43% alc./vol.
Distilled 27/05/1998, Bottled 22/09/2016 from Hogshead Cask #7784, Bottle #27

André 84%
C’est le Gulf Stream qui a débarqué dans l’est de la péninsule Nord de l’écosse gorgée des saveurs de drinks des tropiques? Agréable douceur fruitée au nez, qui s’ouvre sur des notes de bananes, pêches, poires et d’oranges. Rien de singulier mais une belle exactitude dans l’équilibre de la présentation. En bouche, l’ananas s’est ajouté au panier de fruits, mais la banane et l’orange priment toujours nuancé par quelques notes de gingembre. Texture ronde et sirupeuse. À la deuxième gorgée, une poignée d’herbe verte fraichement coupée se mélange aux saveurs de fruits. Légère morsure tannique apportée par le bois de chêne. Finale malheureusement courte, légèrement épicée mais très fruitée.

Patrick 87%
Un beau whisky savoureux et bien équilibré. Ça se boit rudement bien en fait. Nez : Donne l’impression de se retrouver dans un champ d’orge, à quelque distance de la mer… En fait, je n’en suis pas trop certain, car il y a un menuisier qui s’active à proximité, alors ça sent aussi pas mal le bois sec. Bouche : J’ai ici la confirmation que la mer, sans être proche, n’est pas si loin que ça non plus. Mais le menuisier prend aussi pal mal de place. Finale : D’une longueur moyenne, boisée et… Sucrée.

Single Malt of Scotland Clynelish 24 ans – Kensington Wine and Market

52.2% alc./vol.
Distilled 31/10/1995, Bottled 10/01/2020, From Bourbon Hogshead Cask #10204, 185 bottles.

André 90%
Nez frais, très fruité, cireux comme Clynelish peut le faire. Avalanche de miel frais et chaud, ananas, mangue, salade de fruits tropicaux, poires, pommes poires et melon au miel. La bouche est douce comme de la soie, aucune sensation d’alcool, le whisky est gras et cireux avec une fine touche épicée en finale de bouche. Il livre un assemblage de fruits à chair et de fruits tropicaux frais et juteux présentés au nez. La finale est poivrée, épicée et relevée par les notes de bois de chêne. Andrew a eu le flair pour ce fût d’une incroyable qualité et une générosité aromatique impressionnante.

SMWS 26.127 Clynelish 7 ans

60.9% alc./vol.
« Juicy Delight » – Distillé le 19 septembre 2011, 2nd fill barrel, 235 bouteilles

André 89%
Une vieille âme de whisky, qui démontre une complexité et un équilibre étonnant pour son jeune âge. Nez citronné et mielleux, un peu festif, sirupeux dans sa texture. Pommes poires, miel, lime et citron, un peu vif tout de même avec ce taux d’alcool qui demandera un peu de temps pour s’équilibrer. Incroyable texture, bien ronde et charnue, presque huileuse aussi. Sel de mer, citron, agrumes, pommes vertes, ananas, miel, vanille. Les tonalités de crème à la vanille sont solides et la texture, je me répète, vraiment unique. J’ai une touche de Cream Soda aussi en finale de bouche hyper funky. Finale de fruits à chair, pommes vertes, ananas, poires, un peu spicy et salty. J’adore.

Patrick 90%
Un beau whisky qui porte bien son nom… Très juicy, très savoureux, j’aime! Nez : Ça sent bon, ça! De belles brioches mielleuses avec une touche de cannele et quelques grains de sel. Bouche : La brioche est plus discrète, mais le sel est présent sous la forme d’une bûche échouée sur la plage, avec de l’ananas et… Heu, du riz? Finale: D’une longueur moyenne, salée, subtilement épicée et savoureuse.

Martin 88%
Nez: Fruité et intense, notes de vanille, de rose et de sirop simple. Cannelle et caramel salé. Encore une fois une belle subtilité au niveau du taux d’alcool. Bouche: Doux et sucré, comme du sucre en poudre. Les épices chaudes nous rattrapent assez vite dans l’expérience. Bois, vanille et crème. Finale: Chaude et épicée, un bon scotch pour revenir d’une balade au froid. Équilibre: Solide, un bon cask strength, à la hauteur des attentes qu’on a envers la SMWS.

SMWS 26.171 Clynelish 8 ans

61.9% alc./vol.
« The Subliminal Fruit Bowl of Dreams” – Distillé le 23 octobre 2012, âgé en fûts de bourbon de premier remplissage – 240 bouteilles

Patrick 85%
Un beau whisky chaleureux et qui, sans être tout à fait unique, demeure tout de même plutôt original. Nez : Un peu de bonbons aux fruits, d’ananas et une goutte de cire à la citronnelle. Bouche : De belles épices chaleureuse, une note maritime, de la citronnelle, de l’umami et de l’huile minérale. Finale : D’une belle longueur, avec des épices me rappelant une bière IPA.

English EN Français FR