Catto’s Blend

40% alc./vol.
Catto’s est composé de 18 single malts et de 3 whiskies de grain.

André 84%
Épices et fruits sucrés à la fois. Très inusuel. Poivre blanc. Le feeling du poivre est plus que singulier mais le plaisir s’essouffle rapidement car la finale manque de structure et de consistance, disparait donc assez rapidement en bouche. Tout de même une belle surprise et un bon rapport qualité-prix pour un scotch qui pourrait être une “réserve spéciale” qui traine sur le meuble du salon et qui apparait en même temps que les amis qui viennent passer la soirée.

RV 84%
Gin, blend à la Chivas et vodka mélangés recouvert de caramel brûlé et de pêche. Étrange malt multi-tons bien poivré qui descend tranquillement, avec une assez bonne longueur. Un nez fatigué mais avec de très jolies courbes qui valent la peine d’être touché par les papilles.

Patrick 81%
Au nez, bonbon à la vanille et aux pèches et léger poivré. Au goût, l’approche initiale est très « bonbon », très sucré. Toutefois, à notre grande surprise, le sucre se transforme de façon stupéfiante en poivre blanc. Je n’ai jamais vu une telle transformation se produire. Stupéfiant. Cette extraordinaire transformation me donne l’envie de lui donner une excellente note. Toutefois, le mélange de bonbon à la vanille et aux pêches se transformant en poivre est… bizarre.

Catto’s Gold Label

43% alc./vol.
Bouteille datant des années ’70. Merci Pierre-Luc Lachance!

André 77%
Nez pas nécessairement attirant au départ mais une bouche généreuse et varié niveau goûts. Nez de blend axé sur les céréales diverses, le maïs sucré se présente en premier suivi de notes d’oranges et de miel vanillé, saupoudré d’épices. Après environ 15 mins, le verre respire le toffee chauffé à plein nez, cela me rappelle les blocs de toffee emballés sous vides. En bouche, forte présence des grains de céréales et une dose de toffee et de miel épicé, d’agrumes en boite. Finale ronde, mielleuse et texturée, avec une montée tout en épice et de grains de céréales sur une mer de toffee chauffée. Pas le whisky qui marquera votre expérience au niveau découverte mais un blend honnête sans grand raffinement.

Patrick 69%
Peut être est-ce à cause des 30-40 ans qu’ils a passé en bouteille, mais ce whisky ne présente aucune balance. Berk. Nez : Genièvre, épices, caramel et une touche de tourbe. Intéressant, mais ne déplace pas les montagnes. Bouche : Chêne, épices, genièvre, caramel et une pointe de fumée sale. Finale : D’une longueur moyenne et marquée par le bois brûlé.

English EN Français FR