Springbank 15 ans

46% alc./vol.

André 88.5%
Nez bien rond, on remercie les fûts d’Oloroso, Gâteau aux fruits, punch aux fruits, oranges, raisins secs et cerises. Biscuits secs au citron. Sherry très présent jumelé à un léger fumé et un bon apport épicé. La finale est boisée et à saveur de fondue au chocolat noir. Un superbe single malt à la balance plus qu’agréable et avec une signature distincte.

Patrick 90%
Nez: Tourbe et vieux vin fortifié. Poussière d’orge. Bouche: D’abord Ltee fruit du xérès, suivi par une belle note tourbée. Petit côté feuillu, salin et de caramel. Finale: Assez longue et fumée. Balance: Une belle réussite, complexe comme je les aime, avec un beau mélange de fruits et de fumée de tourbe avec en plus un petit côté salin.

Martin 83.5%
Nez: mélasse et orge, assez désagréable au premier nez. Un peu de miel, un peu de caramel salé, un peu de tourbe. Son manque de subtilité pour un 15 ans est plutôt inquiétant. Bouche: Xérès, épices, caramel et un peu de mélasse. Légèrement rédempteur. Finale: Épices boisées avec une agréable tourbe. On ne cesse d’améliorer l’expérience. Équilibre: Bien qu’on finisse sur une bonne note, le tout est trop décousu, surtout pour cet âge et ce prix.

RV 90%
Typicité: pas le plus original mais le parfait confort d’un verre de tous les jours. Au nez la vanille est trompette par-dessus la section des cordes végétales de feuilles d’épis de maïs, suivant d’une intonation de grain. L’arrivée est vraiment délicieuse, déclinée dans des saveurs de lichen épicé, de poivre des dunes, de fruit (sherry oloroso). Plus féminin que les autres Springbank, voici ce que devrait être l’image d’un whisky nu et savoureux.

Leave a Comment

English EN Français FR