McDonald’s Celebrated Traditional Ben Nevis

46% alc./vol.
Le malt de cette expression provient de la malterie Port Ellen est affiche une force de 55ppm.

André 89%
Vous passez probablement sur cette bouteille au look vintage plutôt anonyme lorsque vous faites le tour des étallages en SAQ et décrochez en voyant le prix… Erreur… Oh… Quelle surprise au nez. Solide fumée de tourbe camphrée et terreuse, adoucie par les notes de céréales maltées au miel, d’amandes séchées, d’abricots, bananes et de poires. Aux premières gorgées, les notes de cosses d’oranges enrobent la bouche et le whisky colle partout sur les bajoues avec sa texture hyper huileuse. Pastilles Fisherman’s Friend, cocottes de pin et herbe verte. Le mélange de fruits est généreux et ample en bouche; oranges, citron, poires, abricots, raisins. La tourbe est intensément camphrée et dégage des voiles de fumées huileuses et terreuses, sur un drap de crème vanillée moelleuse parsemée de grains de poivre concassés. J’ai aussi l’image d’une tarte au citron dégustée sur le quai par une journée froide, entouré des bras d’enbruns maritimes et de nuages de fumées de tourbe brûlée dans les chaumières sises le long de la berge. La finale est très fumée, camphrée et phénolique, saline et poivrée, un peu sèche et cendreuse.

Patrick 88%
Un très bon whisky intense et présentant une belle complexité. Ce que le whisky devrait toujours être. Nez : Une belle fumée de tourbe, avec des fruits tropicaux. Bouche : Du bois bois brûlé, un peu de fumée, du poivre et toujours les fruits tropicaux. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et le bois brûlé.

Martin 89%
Nez: Légère boucane de tourbe qui enveloppe un amalgame de notes de vanille, de bois, de malt et de citron. Touches de poires et de noix. Une fois qu’on laisse le verre respirer, la tourbe devient beaucoup plus affirmée. Bouche: Texture huileuse à souhait, belles saveurs de tourbe discrète, de miel, de melon, de malt et de fleurs blanches. Caramel, fruits tropicaux et pastilles pour la toux. Bois de cèdre. Colle à bois. Raisins blancs frais. Finale: Belle longueur, épices, bois, vanille et meringue. Équilibre: Ne vous laissez pas berner par son étiquette douteuse de style embouteilleur pas toujours très très propre, ceci est un solide single malt, une obscure découverte qui épatera plus d’un invité.

Laisser un commentaire

English EN Français FR