Maker’s Mark Private Select – Exclusif au Château Frontenac

54.15% alc./vol.
Exclusive Oak Stave Selection: 2 x Seared French Cuvée; 3 x Maker’s 46; 4 x Roasted French Moka; 1 x Toasted French Spice.

André 89%
Wow, quel nez! On plonge directement dans la ligne aromatique du style avec ces notes de grosses cerises noires et de réglisse, de caramel et de cannelle. La présentation est noble et bien dirigée. On devine un aspect cireux que l’on espère en bouche également. En bouche, la cerise est intensément présente et des notes de bois de chêne brûlé s’affichent également. Côté poussiéreux un peu malpropre. Cannelle poivrée, oranges, pommes, réglisse, pomme à la tire de fêtes foraines. La texture est moins gourmande que prévue avec l’intense livraison du nez. Longue finale fruitée, sur la réglisse et la cannelle, le bois brûlé et le caramel.

Patrick 90%
Un beau bourbon savoureux, qui plaira aux amateurs de bourbon bien boisé. Une excellente raison pour passer au bar du Château, et surtout pour y déguster l’extraordinaire Manhattan fait à base de ce bourbon (c’est définitivement le meilleur Manhattan que je n’aie jamais eu)! Nez: Plus chêne que caramel, avec de la cerise et du cuir. Bouche : Oh wow! Une belle intensité, un bourbon très savoureux, dominé par une bonne dose de bois brûlé, de légère fumée, d’épices et de cuir. Le tout complété par de discrètes notes de cerise, de vanille et de caramel. Finale : D’une très belle longueur, marquée par le bois brûlé.

Martin 88%
Nez: On tombe dans l’univers bourbon, en débutant bien sûr avec vanille, caramel et maïs, pour rapidement se rendre compte qu’ici on a affaire à une bête particulière. Cerise noire et chêne, petit côté presque tourbé. Très peu d’arômes plus légers ou sucrés. Poussière de chai. Bouche: Caramel, chêne brûlé, poivre blanc, maïs et cannelle. Les saveurs sont très corsées et ne prennent pas beaucoup de temps à se présenter. Finale: Longue et épicée, avec les saveurs brute qui se retirent un petit peu pour laisser entrevoir une lointaine touche de réglisse et de bubblegum. Équilibre: Un beau private cask, un Maker’s qui vient nous chercher un petit peu plus. Je n’aime pas souvent dire exactement la même affaire que mes collègues, mais effectivement c’est une belle raison pour visiter le bar du Château Frontenac.

Laisser un commentaire

English EN Français FR