Adelphi Lochside 46 ans 1965 Single Blend

52.3% alc./vol.
Distillé en 1965 et transférés dans le fût numéro de sherry #6778 où il restera pour les 46 prochaines années avant d’être embouteillé par Adelphi en 2011. Embouteillé à la force du fût, ce fût unique a produit seulement 499 bouteilles. Ce single blend est constitué à la fois de « grain whisky» et de « malt whisky » distillé à la même distillerie et mariés dans un fût unique dès la première journée de maturation.

André 94%
À voir la différence de couleur avec le 47 ans, on pourrait penser que celui-ci provient d’un fût de sherry de premier remplissage tellement il est foncé. Vraiment bold au nez avec de la pâte de fruits rouges, les toasts brûlées, le café noir. Bouche de gâteau au fruits avec coulis de chocolat noir, la torréfaction et une texture légèrement cireuse. Finale longue sur ces mêmes notes, l’alcool est présent et s’accompagne bien des notes de toffee brûlé. Inévitablement, le whisky à lequel je n’ai pu manquer de le comparer est le Glendronach 1972 lui aussi évalué récemment, mais force de constater que cet embouteillage est de loin supérieur. De la noblesse liquide, de la candeur alcoolisée. Mémorable !

RV 86%
Les sports extrêmes ne font pas biens à tous. À défaut d’être subtil, il n’est pas gêné du tout : baies diverses, d’éclisses de cèdres, un peu de colle à bois Lepage et du grain de baril à la fois mielleux et juteux. Et pourquoi pas de la confiture de citrouille, alors qu’il gagne à respirer dans le verre. Arrivée un peu bizarre, miel, orange et caramel industriel, mais dans une belle chaleur. Finale dans le blé et la chaleur, la cassonade et beaucoup de houblon. Un peu trop agressif malgré une large palette olfactive, la descente est mouvementée mais j’aime mieux un gros saut que 38 bosses de file.

Patrick 94.5%
Nez: Xérès sucré et chêne. Pointe de vanille. Bouche: Xérès, expresso sucré, rhum, chêne brûlé, cuir et vanille. Enveloppe la bouche de façon… Débile. Finale: Longue et envoutante. Chêne et xérès. Balance: Sublime. C’est un blend ça???

Adelphi Lochside 47 ans 1965 Single Blend

54.6% alc./vol.
Située dans les Highlands, la distillery Lochside a été fondée en 1898 et fût fermée en 1992 puis démolie en 2005. Cet embouteillage de Adelphi a été distillé en 1965 et est livrée ici après un impressif 47 ans de maturation. Cet embouteillage tout particulier est un single cask blend fabriqué à la fois de « grain whisky » et de « malt whisky» distillé à la même distillerie et mariés dans un fût unique dès la première journée de maturation.

André 87%
Il y a quelque chose dans le sherry qui m’accroche, genre poussiéreux humide, mais pas dans le bon sens du terme. Cerises marasquin, bien fruité mais pas mal moins fortement que le même embouteillage de 47 ans, il se révèle lui aussi être un « énorme sherry monster ». Bouche de bonne puissance sur les fruits séchés sur fond asséché. Éclisses de bois et finale plus corsée au niveau textural. Le 46 ans était plus rond en bouche mais on sent aussi que l’on a pas ici affaire à un jeune whisky. Un bloc massif de sherry, moins diversifié que le 46 ans au niveau aromatique.

RV 81.5%
La pédale au plancher (de bois) avant de commencer, les pneus tournent dans le vide. Avant même de le sentir, la couleur semble menaçante, très foncée et à l’apparence pesante. Arrivée très brûlée au nez, les éléments du 46YO mais dominés par le caramel trop foncé et la surpuissance du bois au travers de la cassonade compacte. Arrivée d’abords de miel et de vanille brûlée, puis le grain et la sève de vieux est beaucoup trop forte. Finale de café, de bleuet torréfié et encore une fois de chêne, à l’image de certains rhums foncés. Trop de caoutchouc reste sur le bitume malheureusement.

Patrick 94%
Nez: Xérès, vanille et chêne. Semble si chaleureux. Bouche: Xérès, caramel brûlé, cuir… Et poivre! Rappelle aussi un vieux rhum. Finale: Riche, extrêmement longue et épicée. Balance: Parfaite.

Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Lochside 1991

43% alc./vol.
Vieilli dans des fûts de bourbon de second remplissage, cette bouteille est une rare opportunité d’essayer pour pas cher une version de cette distillerie fermée au début des années 90.

André 86%
Ananas, citron, agrume, hyper agrume; fond de sel; fond de peppermint; superbe, bien balancé; spicy; très frais malheureusement de cette distillerie fermée dans les années 90.

RV 84%
Fond de sherry; un léger rubber veut sortir? Saran Wrap? Fumé, herbeux, spicy, toasty en bouche. Clean en bouche.

Patrick 86%
Agrumes, agrumes, agrumes; Au goût, barley au début, mais pas à la fin; Agrumes aussi; Scotch d’été? Finale: agrume encore!

Gordon & Macphail Rare Old Lochside 1981-2015

46% alc./vol.
Bottled 2015, Lot #R0/15/10, Refill Remade Sherry Hogshead, Limited Edition of 173 bottles

André 91%
Wow, wow et rewow. Melon d’eau, sherry, ananas, coconut, cassonnade et tarte aux pommes, chocolat noir. Exquises textures raffinées en bouche, une dentelle de saveurs fines et distinguées; bananes et poires, pommes cuites, ananas, xérès, framboises bien mûres, sucre brun caramélisé. Avec le temps, on retrouve même des notes de zeste de citron rafraichissant, céréales au miel. La finale quant à elle nous amène dans un virage serré de poivre et d’épices qui surprennent un peu. Texture exquise du nez à la finale, saveurs singulières.

Patrick 89%
Exactement ce que j’attendais d’un Lochside. Très agréable à boire, il ne déçoit pas! Nez : Parfum subtilement maritime, avec une touche de pommes vertes. Bouche : Oranges, menthe, sel, miel et un beau bouquet de fleurs séchées. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par les fleurs séchées et le sel.

English EN Français FR