Suntory Hibiki 12 ans

43% alc./vol.
Pour fêter son 110e anniversaire, Suntory a créé un nouveau blend : le Hibiki 12 ans, dernier d’une lignée exceptionnelle reconnue comme les meilleurs blended whiskies au monde. Un whisky d’une incroyable douceur résultant d’un vieillissement en fûts de liqueur de prune japonaise Umeshu et d’une filtration à travers du charbon de bambou. Ce blend haut de gamme renferme différents styles de malt des distilleries Hakushu et Yamazaki, la plus ancienne du Japon (1923). Bouteille emblématique du film Lost in Translation de Sofia Coppola, elle a été lancée en 1989. La bouteille de Hibiki, “harmonie” en japonais, est immédiatement reconnaissable avec ses 24 facettes faisant référence à la fois aux 24 heures d’une journée et aux saisons du calendrier lunaire.

André 88%
Un whisky très bien présenté; beaucoup de fruits – raisins, pêches, melon au miel – et sucre blanc. Relevé en bouche, on retrouve aisément les grains de céréales accentué d’épices et de vanille. Un peu sec par contre. Le nez s’adoucit et gagne en sucre en respirant. Finale douce mais avec du caractère; fruits saupoudrés de sucre, toffee. Un whisky simple mais bien présenté avec de la complexité bien cachée et facile à apprécier.

Patrick 88%
Bouquet de fruits sucrés… En fait, sac de bonbons couverts de sucre! En bouche, on retrouve quelques notes salines et épicées, qui laissent ensuite la place aux fruits, avec une touche de vanille. La finale s’étire moyennement sur le sucré/fruité, mais pas assez longtemps à mon goût. Facile à boire, simple, bien équilibré, il pourrait facilement devenir l’un de mes drams régulier si le prix était raisonnable et si la SAQ l’offrirait (on peut rêver).

Martin 87%
Paille foncée tournant sur un orange ambré. Nez: Une fois un légger voile d’alcool soulevé, on roule dans l’orge, le miel, l’orange, les mûres et les épices. Sans grande prétention quoique assez agréable. Un peu herbeux et vanilllé. Bouche: Miel et caramel épicé à l’avant, soulignés par de forts tannins tirés du chêne. Impression de réglisse et de swedish berries. Finale: Sèche sur des accents de citron-lime sûrette et de gomme de sapin. Encore les baies suédoises. Équilibre: Solidement construit. Quand même plaisant, un bon départ qui place de hautes attentes pour ses grands frères de 17 et 21 ans.

Suntory Hibiki 17 ans

43% alc./vol.
Blended whisky, assemblé à partir des meilleurs whiskies de malt et de grain des trois distilleries de Suntory (Yamazaki, Hakushu et Chita).

André 88%
On fait dans la dentelle pour l’approche, tout comme le Hibiki Harmony. Rien de brusque et de direct, de la finesse et de subtiles nuances. Nez hyper doux; meringue, bloc de miel avec la cire, agrumes, fruits tropicaux, fleurs blanches, oranges. Plus liquide en bouche que l’annonçait le nez, agrumes, fruits à chair, oranges, vanille et miel, toffee. La finale est beaucoup plus épicée et poivrée, fruits secs, trace de sherry, belle longueur et affiche passablement d’accents provenant du bois de chêne aussi, pincée de cannelle en toute finale. Rétro-olfaction d’ananas en tranche épicé.

Suntory Hibiki Japanese Harmony

43% alc./vol.
Blended whisky de 5 différents types of fûts, incluant American white oak casks, Sherry casks et Mizunara oak casks. Recette composée de 60%% de single malts provenant des distilleries Yamazaki et Hakushu et de grain whisky provenant de la distilerie Chita, toutes trois appartenant à Suntory.

André 82%
Miel et odeurs boisées, oranges, poires, chocolat au lait et noisettes. Le nez est un peu anonyme et légèrement dilué, quelques flaveurs de cannelle et de vanille. La bouche quant à elle est plus généreuse côté fruits rouges, le sherry est plus prédominent, encore les oranges enrobées de chocolat, mélange de miel et de vanille. La finale de bouche est plus aiguisée et on ressent beaucoup plus la présence du grain whisky qui est plus franc et épicé, à la limite poivrée, ce qui assèche passablement la bouche. C’est à cet étape que le whisky sera amputé de plusieurs points… L’Harmony du whisky est brisée. Saveurs de chêne, de grains et d’épices en finale, ça goûte presque le rye whisky. Beaucoup de fruits rouges, de pommes, d’oranges et de cannelle ce qui transporte avec fermeté les saveurs très longtemps en bouche. Un des Hibiki les plus musclés de la série. Ironique avec un tel nom…

Patrick 90%
Un blend de grande qualité où une avalanche de saveurs nous offre un spectacle d’un incomparable beauté. La balance des arômes est proche de la perfection, alors bref, il s’agit donc d’un whisky parfait pour le fan de whisky japonais. Nez : Floral, avec des notes de vanille, de bois, de miel, de litchi, d’oranges, d’épices plutôt subtiles et d’une touche de chocolat blanc. Bouche : Les oranges, le litchi, les épices du bois, quelques fleurs et du miel, le tout avec une belle intensité qui sait tout de même se retenir juste comme il le faut. Finale : D’une belle longueur et boisée.

Martin 86%
Léger rosé doré. Donne l’eau à la bouche comme jamais. Nez: Malt mielleux, plutôt doux et suave, définitivement nippon. Vanille respectueuse, crème et beurre fouetté. Bouche: Arrivée en bouche soyeuse et épicée à la fois. Miel, vanille et chêne. Touche de raisin et de framboise. Infime fumée. Je ne sais trop, mais ça goûte le “whisky” comme jamais. Finale: Moyenne, épicée et discrète. Un peu courte à mon goût. Équilibre: J’avais de grandes attentes. Malheureusement, sans être un mauvais malt, il est un peu surfait. Surtout à 100$ la bouteille sans énoncé d’âge. Au moins l’emballage est superbe. Et ça fait du bien de voir un vrai Suntory revenir en SAQ après près de 4 ans…

English EN Français FR