SMWS Old Fashioned 11 ans

50% alc./vol.
Blended Batch #5. Whisky du Speyside vieillit dans des fûts de Double IPA de la Tempest Brewing Co, dans les Scottish Borders pendant 14 mois, avant de le mélanger avec des malts vieillis en fûts de xérès de premier remplissage. 2122 bouteilles.

André 80%
Beaucoup d’oranges sanguines au départ, puis d’abricots et de la vanille tirée du bourbon, caramel bien doux, cerises noires, salade de fruits. Simpliste dans l’ensemble. Niveau texture de bouche, rien d’impressionnant; oranges trempées dans le chocolat au lait puis saupoudrées de gingembre en flocons et de poivre broyé, cerises séchées et un mélange de caramel, miel et vanille. L’ensemble est franc et bien épicé, astringent aussi, sur le bois de chêne seasoned. En respirant un bon quart d’heure, devient plus approchable et rond. Finale parsemée d’oranges et de réglisse rouge poivrée, un peu courte.

Patrick 90%
Unique. Et je dis ça après avoir évalué 3500 whiskys! Disons que la première fois, je me suis dit “eeech”, mais à chaque essai, je dois admettre l’aimer de plus en plus! J’ai eu bien de la misère à lui donner une note, mais disons qu’il a eu quelques points de plus pour l’originalité. A noter que si vous n’êtes pas fan de bière IPA, ce whisky n’est probablement pas pour vous! Nez : Du beau houblon vert et frais, des fruits mûrs, du chocolat noir, des oranges et une bonne dose de pamplemousse. Bouche : Toujours le houblon vert, de belles épices, du chêne sec, du xérès très chaleureux, des oranges sanguines, du pamplemousse, du gingembre… Un incroyable mélange de saveurs! Finale : D’une belle longueur, épicée, houblonnée et pleine de fruits mûrs.

Martin 82%
Nez: Caramel, oranges et marmelade. Raisins, bois et chocolat blanc, vanille en puissance. Touche de fruits rouges. Bouche: Orange et touche de houblon, bois et vanille, miel et fruits rouges. Le chocolat noir et le poivre blanc ferment le bal. Assez singulier. Finale: Chêne et houblon, caramel et poivre. Vanille épicée. Équilibre: Une autre expérience, on joue dans le plutôt bizarre ici. Autant la SMWS sait embouteiller d’incroyables single casks, autant l’art du blending pour l’instant demeure on dirait pour eux un jeu d’essai-erreur.

Laisser un commentaire

English EN Français FR