SMWS 55.46 Royal Brackla 16 ans

58.1% alc./vol.
“Complex layers of fruit and wood”, Distilled 26/09/2000 from First Fill French Oak Hogshead, 293 bottles.

André 91%
Prunes, cerises noires, gâteau auc fruits, raisins secs, chocolat noir. Délectable avec une impression de saveurs compactes et franches, entières. On perçoit une belle onctuosité au nez, moelleux et confortable avec une fine couche tannique en background. Ça fait quelques éditions de la SMWS version French Oak Cask que j’évalues et j’avoues être vraiment hyper surpris de la qualité générale de tout ces produits. En bouche, gâteau Forêt Noire avec une sauce chaude aux raisins et une coulée de cerises. Superbe onctuosité en bouche qui est rapidement relevé par l’imposante vague d’épices, principalement le gingembre. Pop Tart aux raisins et cerises. Finale épicée et franche avec une explosion de raisins tanniques.

Patrick 85%
Pour amateur de xérès chevronné, qui n’en a jamais assez. C’est riche, intense et on y retrouve toutes les saveurs typiques d’un tel vieillissement. Nez : Fruits mûrs, xérès, chocolat noir et épices du bois. Bouche : Oh, c’est ici que ça se passe! Un beau chocolat épicé, voire pimenté, parsemé de fruits mûrs, servi sur une planche de bois carbonisée. Finale : D’une belle longueur, boisée, fruitée et chocolatée.

Martin 93%
Nez: Gâteau aux épices, fruits séchés, raisins foncés et juteux du fût de sherry. Riche et vieux à la fois, onctueux et sévère à la fois. Bouche: Raisins rouges, mûres et cerises noires, le tout balancé par un chêne omniprésent. L’alcool pourrait en effrayer certains, mais ici il supporte admirablement bien le tout. Texture solide au rendez-vous. Une poignée d’épices de feu nous garde sur le qui-vive. Finale: Longue, chaude, boisée et épicée. Toutes les saveurs précédentes, surtout les beaux gros raisins bien gorgés de vin, reviennent au galop sans nous brusquer. Le tout demeure une expérience au-delà des attentes. Équilibre: J’ai toujours été relativement fan des fûts français, comme dans le Glenlivet 15 ans, mais ici à la sauce SMWS, ça fait plus que décoiffer.

Laisser un commentaire

English EN Français FR