Dalmore 12 ans – Edition 2019

40% alc./vol.

André 79%
Nez costaud et bien rempli. Oranges sanguines, toffee, fruits rouges séchés, xérès, caramel, chocolat au lait. Le nez est respectueux et se livre sans retenue. C’est en bouche qu’arrive la débâcle, le whisky est fade et sans structure, sans onctuosité et passion. En revenant au nez, on a l’impression que les oranges ont tounées et on détecte aussi des arômes de poudre de cacao bizarre. Aucune texture, le whisky file sur la langue et le gosier en s’évaporant presque aussitôt. Marmelade d’oranges, poudre de cacao, fruits secs, gâteau aux fruits, raisins macérés dans le rhum brun, vieux sherry poussiéreux. Les épices se pointent discrètement le nez en finale, cannelle et clou de girofle saupoudrés sur un gâteau aux fruits, oranges sanguines et sherry légèrement chocolaté. Bien qu’offrant des saveurs et arômes intéressant et donnant un certain challenge de dégustaiton, ce Dalmore dilué à 40% s’effondre en bouche de par sa structure chambranlante et sa texture inexistante. Un whisky pour Mr ToutLeMonde.

Patrick 89%
Mon analyse des arômes ne change pas, au contraire de ma conclusion. À l’époque, il y a plus de 5 ans, j’avais trouvé ce whisky trop intense. Aujourd’hui, au contraire, je le trouve riche, intense et superbement balancé… Ce qui lui mérite donc quelques points supplémentaires. Les goûts changent, il faut croire!

Laisser un commentaire

English EN Français FR