Kilchoman Original Cask Strength

59.2% alc./vol.
Vatting de 35 ex-bourbon barrels distillés en 2009 et embouteillés en 2014. Édition limitée de 9200 bouteilles.

André 91.5%
Complètement diffèrent du Machir Bay tant au nez qu’en bouche. Le whisky est plus discret et posé mais on suppose sa force endormie, tapie et prête à bondir, l’alcool étant pratiquement absent au nez. Plus livré au travers les nuances du fût de bourbon que sur la tourbe et les saveurs maritimes. Encore une fois, la tourbe un peu crasseuse, le sel de mer, les notes citriques et de fruits tropicaux et la vanille attendrissante. Je détecte encore l’ananas et les poires. En bouche, la texture est hallucinante, feutrée et les huiles du whisky transportent discrètement le taux d’alcool. Définitivement, un des Kilchoman les plus singulier que j’ai goûté à ce jour. La tourbe crasseuse est elle aussi de la partie mais toute nuancée et étrangement sournoise. Chaque gorgée apporte une couche d’épice et de poivre supplémentaire, qui s’accumulent en crescendo et qui gagnent en importance. La finale, est interminable et c’est l’endroit où le taux d’alcool jouera le plus grand rôle et est portée sur des vagues de tourbe typique de l’Ile et des poignées d’épices et de poivre. Sans réinventer le style et élargir de façon notoire le portfolio de la distillerie, ce whisky offre une expérience intéressante au niveau textural en démontrant sans ambiguïté les effets du unchillfiltering. Son côté huile permet d’amadouer le taux d’alcool et la tourbe sauvage qui se cache aussi très bien au travers des notes de fruits tropicaux tendres. L’expérience de dégustation est aussi singulière et pleine d’inattendu et d’être déstabilisé après plus de 1500 whiskies, mérite en soi d’être souligné.

Patrick 93%
Extraordinaire que cette distillerie aille ainsi de succès en succès. Kilchoman, c’est excellent, tout simplement. Une inspiration pour l’ensemble de l’industrie. Nez : Belle fumée de tourbe, agrumes, fruits exotiques et vanille. Bouche : Fumée épicée, chêne brûlé, agrumes et surtout une belle tourbe crasseuse et maritime comme je l’aime! Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

Martin 91.5%
Belle teinte Kilchoman, mais une coche plus foncé dû à son pouvoir spécial cas strength. Nez: Fumée de tourbe sur les stéroïdes. Vague d’agrumes et surtout de citron. Sel de mer et pierre lavée. À cheval entre un Bowmore et un Laphroaig, SMWS-style. Bouche: Tourbe salée et vanille. Citron sucré. Quelques épices, quand même timides. C’est plutôt long avant de se faire rattraper par le feu roulant de la force du fût. Finale: Belle chaleur, belle fumée, jolis fruits secs. Belle influence du xérès? Équilibre: Bravo Kilchoman d’avoir eu enfin les « coull » de sortir un cask strength…

0 thoughts on “Kilchoman Original Cask Strength

  1. Ouf, ce whisky dégage des arômes puissantes d’alcool, de rayon des pneus chez Canadian Tire et de bois propre, avec un peu de kiwi (le fruit, pas l’oiseau) et de sucre brûlé. Miam! En bouche l’alcool prend un peu le dessus, mais se calme par la suite et on découvre de belles notes d’agrumes, avec une étrange petite finale d’aneth. En le buvant j’ai un sourire accroché au visage et les lèvres bien engourdies. Puisqu’il se classe dans la catégorie des Matt Damon, je dirais qu’il représente bien Matt dans Elysium : rough, mais sexy. 91%

Leave a Comment

English EN Français FR