Ledaig Sinclair Rioja Cask Finish

46.3% alc./vol.
Première version de la série Sinclair de la distillerie Tobermory, ce single malt Ledaig fumé a été fabriqué avec de l’orge fortement peated et affiné en fûts Rioja sélectionnés à la main. La série porte le nom du fondateur de la distillerie, John Sinclair.

André 85%
Couleur complètement hors-norme, genre cuivrée ou de vin rosé. Tourbe terreuse weirdo distinctive de la distillerie, médicinale aussi, mutée en background, oranges confites, terre noire mouillée, embruns maritimes et chocolat noir amer. Tout le contraire en bouche où la tourbe est hyper puissante. La première gorgée est violente sur la terre mouillée assaisonnée de cannelle et le poivre, le sel de mer. Assemblage de fruits rouges, pommes et framboises et encore le chocolat noir amer, cannelle incendiaire. Personnellement, je trouve la tourbe trop intense et masque quelques subtilités du whisky. Si les saveurs sont intenses, la texture elle est décevante, diluée et sans support. Longue finale sur la tourbe poivrée à saveur de cannelle, des notes de terre noire mouillée et un résidu cendreux, notes de fruits rouges sauvages. Singulier au carré, dans une niche bien spéciale qui ne rejoindra probablement pas le grand public.

Clydesdale Whisky Co. Highland Park 8 ans

58.2% alc./vol.
Distilled March 1989, Bottled September 1997, from Cask #10034, 480 bottles.

André 88%
Belle approche au nez, mielleuse à souhait, léger caramel aussi, film de sel de mer séché en background, céréales au miel, fumée lointaine et caramel chauffé qui a légèrement collé au fond de la poêle, petits fruits rouges sauvages. La bouche est soutenue et franche, bois de chêne séché, miel et caramel, gingembre, abricots, céréales séchées au feu de tourbe, sel de mer. C’est assez costaud comme présentation malgré des saveurs relativement douces. Longue finale poivrée et boisée, céréales au miel fumées. Représentatif de la distillerie et conservateur dans l’approche.

Highland Park Keystone Serie: Part Five – Hillhead

46% alc./vol.
Édition limitée de 1200 bouteilles lancée en 2018 et représente l’harmonisation des types de fûts dans le processus de création du whisky. Fruits de mélange de 3 types de fûts: European oak sherry, American oak sherry et American oak bourbon casks.

André 83%
Un côté de frais et maritime de HP. Salade de fruits tropicaux, tarte au citron et crème fouettée à la vanille, ananas, sirop de poires, miel, coconut en flocons séchés au four. Un party festif sur les plages du sud. La bouche est un peu fade côté texture, mais livre les mêmes saveurs de fruits tropicaux du nez, la fumée de tourbe lointaine en bonus. Beaucoup plus d’influences du bourbon cask que du sherry cask. Courte finale, sucrée et fraiche, ananas, poires et citrons nappés de crème vanille.

Highland Park Keystone Serie: Part Four – Yesnaby

58.9% alc./vol.
Édition limitée de 1200 bouteilles. Yesnaby tire son nom des falaises éponymes de la côte atlantique des Orcades. Malgré sa latitude élevée, celles-ci jouissent d’hivers doux et d’étés frais grâce au courants Gulf Stream. C’est, heureusement pour nous (et vous), idéal pour faire du whisky. L’absence de conditions climatiques extrêmes signifie que la maturation des fûts se déroule à une température plus fraîche et à un rythme régulier. Fabriqué à partir de seulement 3 fûts de chêne de sherry de premier remplissage millésime 2005 et mis en bouteille à 58,9%.

André 90%
Tourbe camphrée et parfumée au miel de bruyère, crème à la vanille, fruits tropicaux, petits fruits sauvages. Succulente texture, grasse et ronde qui préserve du taux d’alcool qu’on ne tardera pas à sentir une fois ingéré. Fruité en bouche, ananas flambés, oranges, cerises, fruits secs, raisins trempés dans le chocolat, le tout relevé par de bonnes épices manant à une sensation astringente et sèche bien prononcée. Finale poivrée, aiguisée, sur les fruits rouges, la réglisse, la fumée terreuse et une bonne morsure d’alcool.

Highland Park Keystone Serie: Part Three – Quercus

48.3% alc./vol.
Édition limitée de 1200 bouteilles. Maturation exclusivement en first-fill sherry seasoned European oak casks. Les fûts utilisés par Highland Park sont fabriqués à partir de chêne âgé de 60 à 80 ans. Les arbres matures ont un grain de bois plus serré, qui sont idéal pour la confection de tonneaux. Une fois transformés en fûts à Jerez, en Espagne, ils sont remplis de xérès Oloroso et laissés à maturité pendant environ deux ans avant d’être vidés et expédiés chez Highland Park aux Iles Orcades.

André 89%
Beaucoup plus mon style au nez, une générosité olfactive impressionnante qui honore le sherry cask. Nez très orangé et chocolaté, bois toasted et chocolate malt, bonnes épices dont la cannelle principalement, poignée de fruits secs, pommes, raisins secs, une touche de fumée de tourbe lointaine. Superbe texture, ronde et pleine de courbes, raisins, pommes caramel, chocolat au lait, oranges, cannelle et beaucoup de poivre en finale de bouche. Finale de fruits rouges trempés dans le caramel puis roulés dans la cannelle et le poivre.

Highland Park Keystone Serie: Part Two – Shiel

48.1% alc./vol.
Édition limitée de 1200 bouteilles. Shiel est la deuxième version de la série Keystones et porte le nom des pelles en bois utilisées pour tourner l’orge à la main au fur et à mesure qu’elle germe. Habituellement, l’orge maltée tourné à la main représentent 20% du malt utilisé à Highland Park mais, pour cette version spéciale, ils ont utilisé 100% afin d’apporter une puissante intensité de fumée tourbée.

André 85%
Tourbe persistante camphrée, vanille crémeuse, bois sec acéré, miel floral. Bouche vanillée et mielleuse, tourbe terreuse camphrée très persistante (camphrée mais pas médicinale), fleurs blanches, herbeuse aussi, bonbons casse-grippe à l’eucalyptus. Palette de saveurs un peu fermée axée sur la tourbe. À la longue, les notes de miel s’accentuent progressivement tandis que la tourbe s’efface. Douce finale, courte, sucrée et mielleuse et parfumée à la fumée de bois très sec et de mottes de tourbe mouillée.

Highland Park Keystone Serie: Part One – Hobbister

51.4% alc./vol.
Édition limitée de 1200 bouteilles. Hobbister est le nom du champ de tourbe de la distillerie, tourbe qui apporte les arômes et saveurs distinctives de Highland Park. Fabriqué à partir d’alcool qui a été tourbé avec de l’orge provenant à 100% des Iles Orcades mélangé avec du whisky servant à la production constituant le 12 ans d’âge régulier.

André 88%
Fûts de bourbon à l’honneur. Ananas flambés, agrumes et fruits tropicaux alléchants, vanille crémeuse, fumée de tourbe terreuse. L’utilisation du bourbon cask laisse toute la place aux saveurs fines et à la tourbe afin qu’elle se développe et s’affirme. Bouche sucrée, mielleuse et vanillée, passablement de gingembre et de bois séchés, fruits tropicaux, ananas flambés, orge maltée nappée de miel, fumée persistante (pas mal le HP le plus tourbé que j’ai eu la chance d’évaluer), cassonade et caramel, gingembre, cannelle et poivre broyé. Longue finale poivrée et généreusement tourbée. Belle surprise.

Highland Park 12 ans (US Bottling 2010)

43% alc./vol.

André 86%
Miel habituel de l’épine dorsale de saveurs de la distillerie, bois toasted, oranges, zeste de citron, chocolat au lait, pincée de gingembre, fruits tropicaux et fruits des champs séchés, fumée terreuse effacée. La bouche est chocolatée et mielleuse, bonbons Werther’s, céréales de malt séchées, miel, xérès, fruits séchés et tourbe plus prononcée qu’au nez avec une solide montée d’épices roulées dans le caramel nous propulsant vers la finale. Longue finale poivrée et épicée, mielleuse, assaisonnée de tourbe terreuse et aussi remplie de xérès bien dosé.

Highland Park 18 ans – Embouteillage 2007

43% alc./vol.

André 91%
Divin… Sherry opulent mais pas pompeux, miel de bruyère typique et unique, wine gums, oranges sanguines, cerises, sel de mer, chocolat noir, pommes, mangues, poires. Le tout est parfait équilibre. La texture en bouche ne déçoit pas, soyeuse et juste un peu huileuse. Cela débute par des notes d’ananas de de sirop de poires, puis d’amandes grillées, d’oranges, cerises, raisins secs et de mangue, poignée de fruits secs, puis un ressac de fumée de tourbe terreuse et de chocolat assaisonné de sel de mer. Finale soutenue, cerises et oranges, pommes caramel saupoudrée de cannelle, feu de tourbe sur la plage, miel chaud et sel de mer. Incroyable complexité présentée dans la simplicité des éléments et une composition bien orchestrée.

Highland Park 21 ans – Embouteillage 2007

47.5% alc./vol.

André 88%
À la différence du 25 et 30 ans, cette édition de 21 ans est moins orientée par le sherry cask, plus balancé entre les notes de bourbon et de xérès. Très mielleux et épicé, xérès hyper doux, oranges, cerises noires, pommes, cire d’abeille pour polir les meubles, chocolat au lait, miel, caramel. Pas de fumée de tourbe au nez ou influence maritime salée. Texture huileuse en bouche, agrémentée d’épices soutenues et de bois séché. Fumée de tourbe plus pointue, bois brûlé, cannelle, anis, gingembre puis miel, xérès, oranges, chocolat au lait et caramel. Longue finale sur le bois de chêne, très astringent, le poivre et les fortes épices, les cerises, pommes, miel. Rétro-olfaction de truffles au chocolat fourré d’une pâte de fruits épicée.

English EN Français FR