Highland Park Spirit of the Bear

40% alc./vol.
Exclusif au marché « Travel Retail »

André 82.5%
Céréales au miel, tourbe terreuse très présente, oranges et miel, infime touche de sherry, pâtisserie à la poire. La bouche est diluée, même saveurs qu’au nez; miel, vanille, oranges, poires, les notes de sherry sont plus discrètes, mais les épices et la tourbe de très bonne puissance. Cela laisse beaucoup de place au gingembre qui se drape de tourbe terreuse mielleuse, oranges, agrumes, céréales au miel, caramel, sherry. Sirop d’érable? Finale moyenne en longueur, bien sucrée, accents de bois de chêne caramélisé et un mélange de miel sucré.

Patrick 80%
Un bon whisky, mais un peu décevant pour un Highland Park. On profite des magasins « travel retail » pour écouler le stock insatisfaisant? Nez : Légère fumée de tourbe, vanille sucrée, biscuits et miel. Bouche : Fumée tourbe, bois épicé et brûlé, orange et gingembre. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par la fumée et le bois un peu trop brûlé.

Highland Park 14 ans Loyalty of the Wolf

42.3% alc./vol.
Sherry Seasoned American Oak Cask et ex-bourbon cask.

André 87%
Douce fumée tissée d’une toile de miel frais, compote de poires, une touche doitée de xérès, marmelade d’oranges, ananas, céréales au miel. Je retrouve l’essence même qui m’a fait aimer Highland Park, mais avec un taux de sucre un peu trop prononcé. Belle onctuosité en bouche, sherry épicé, la tarte aux pommes, les agrumes et le carré de miel avec ses alvéoles, compote de poires, oranges confites et ananas, recouvert d’une dentelle de tourbe diaphane et d’une pincée de gingembre. Le sherry est plus fervent en finale de bouche et offre une touche poreuse maritime. Petites notes salées en finale et un sherry plus puissant, les notes de tourbe et d’épices ponctuent la finale d’une belle montée en crescendo offrant une belle longueur. Bel amalgame de saveurs mais un taux de sucre un peu trop présent.

Patrick 83%
Un bon Highland Park, mais définitivement sous la moyenne de ce que la distillerie offre habituellement. Un autre exemple démontrant qu’il faut se méfier des produits offerts exclusivement en « travel retail ». Nez : Une toast avec de la marmelade aux pommes et au miel, avec un soupçon de fumée. Bouche : Une belle fumée de tourbe légère, un peu de bois épicé, du miel, de l’orge et une pincée de cannelle. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et les épices du bois.

The First Editions Tobermory 1996

54.5% alc./vol.
Embouteillé en 2014, vieilli 18 ans – 487 bouteilles

Patrick 91%
Ça aurait été presque un crime de ne pas embouteiller ce whisky comme “single cask” tellement il est bon! Comme évaluateur de whisky, je voudrais que tous les whiskys soient aussi plaisant à boire que celui-ci… Ça doit être ça le Paradis! Nez : Parfum subtilement fruité et sucré, avec des fruits des champs, un touche de caramel écossais le tout sur un fond délicatement boisé. Bouche : Une belle arrivée de bois brûlé, puis du sucre, du caramel et enfin de beaux fruits des champs bien mûrs. Finale : D’une superbe longueur, marquée par les fruits des champs bien mûrs et une puissante vague épicée venant du chêne.

Highland Park Trillium 12 ans

61.4% alc./vol.
2005/2017 Refill Butt Single Cask for LCBO.

André 87.5%
Touche de souffre au nez dès que versé dans le verre. Cette sensation disparait progressivement au fil du temps mais il faut être patient et ne pas se fier aux premières impressions du nez. Après un bon 10 minutes dans le verre; cosses d’oranges, cerises noires, miel de bruyère habituel de la distillerie, fruits sauvages. Oufffffff….. l’arrivée en bouche est hyper puissante, généreusement épicée, avec le taux d’alcool décoiffant en supplément, on se croirait sur le bord des cliff of Yesnaby, attachez votre tuque avec d’la broche. Bouche; très épicée, beaucoup de gingembre, alcool puissant, notes de gâteau au fruits, d’oranges, raisins mauves, cerises, léger citronné, malted barley miellé, alcoolisée, mais pas de tourbe… Même après 20 minutes, je reviens au nez et ai toujours une fine touche sulfureuse, pas hyper dérangeante mais là pareil. Longue finale épicée et alcoolisée, un peu tannique. Pas représentatif de la distillerie, la palette aromatique est plus restrictive que les embouteillages habituels. Pour 250$, je prendrais plus un 18 ans disons…

Berry Bros. & Rudd Orkney Islands 1999 KWM Cask

53.5% alc./vol.
Cask ref. 39

André 90%
Mélange inusuel de sherry et de bourbon; cerises, miel & vanille, une touche de fumée, pincée de sel de mer, poires, agrumes, oranges. Superbe arrivée en bouche, claire et fraiche, mais avec une texture collante et crémeuse. Poignée d’oranges et de nectarines, melon au miel, poires, pommes rouges, cerises séchées, puis mélange de sel de mer et de fumée de feu de plage, miel et vanille. Chaque petite gorgée confirme la qualité du whisky. Finale ou l’alcool est plus ressenti, notes de chocolat noir constellé de grains de poivre noir et de quelques grains de sel. Un whisky défini par son terroir insulaire et maritime. Quel beau voyage sensoriel.

Patrick 89%
Un très bon scotch, très riche et intense, d’une belle complexité et assez bien équilibré. Nez : Subtile fumée florale, pêches, mandarines et caramel discret. Bouche : De la fumée florale et épicée, du poivre, des agrumes, du miel et des fruits exotiques. Finale : D’une très belle longueur, de la fumée de tourbe, du poivre, du bois brûlé et un peu de chocolat noir.

Martin 89%
Nez: Crème, herbe et malt. Agrumes, légère boucane de bruyère et meringue. Amandes, vanille et beurre de sucre. L’alcool se veut incroyablement sournois. Bouche: Miel et vanille, herbe et bruyère, sucre en poudre. Extrèmement floral. On termine sur les épices du cask strength qui nous livre une planche de chêne à peine mouillée de sherry. Finale: Mielleuse, boisée et épicée. Le reste des saveurs est porté par le degré d’alcool qui se veut moins agressif qu’on pourrait le croire. Équilibre: Un excellent Cask Strength qui a été encore une fois choisi avec brio par les experts du Kensington Wine Market.

Arran 21 ans Limited Edition Kensington Wine Market Exclusive

55.3% alc./vol.
Cask No. 559 – 352 bouteilles – Distillé 17/06/1996 – Embouteillé 09/04/2018

André 91%
Solide selection d’Andrew du Kensington. Arran est l’une des rares distilleries qui n’a pas suivi la montée éhontée au niveau du prix de ses embouteillages et qui en plus, livre une qualité incomparable. Ce whisky s’apparente beaucoup plus au bourbon cask qu’au sherry cask avec ses odeurs d’ananas et de poires, de fruits tropicaux, un taux de sucre alléchant, jus de salade de fruits, miel et vanille, citronné rafraichissant. Incroyable texture en bouche, très grasse et onctueuse, beaucoup de sucre, la sale de fruits tropicaux avec ses fruits perçus au nez. Le bois de chêne apporte une légère touche pointue, relevée aussi par les épices dont la cannelle et le gingembre. Finale plus pointue et épicée avec une touche de chêne sec. Superbe exécution, saveurs agréables et bien ficelées et une texture incroyable. Superbe!

Patrick 91%
Nez : Beau parfum de fruits exotiques et sucrés, avec une touche de vanille et du bois très subtil. Bouche : Oh que c’est bon ça! Un beau mélange de fruits des champs et exotiques, de la vanille et du bois subtilement épicé. Le tout porté par une suberbe texture qui fait qu’on ne sent presque pas la force de l’alcool. Finale : D’une belle longueur, fruitée et boisée.

Martin 90.5%
Nez: Miel et bois, beau malt grillé. Fruits des champs bien mûrs, crème fraîche, vanille et retour du bois. Bouche: Fruits rouges, vanille, chêne, malt et beau cuir astringent. Les épices nous portent élégamment vers la finale. Un superbe scotch. Finale: Bois, épices et orge, touche de fruits. Équilibre: Un incroyable malt, un excellent choix de la part du KWM. Pourquoi on peut pas avoir de belles choses comme ça au Québec?

Arran 14 ans for The Whisky Exchange London

55.7% alc./vol.
Bourbon Barrel #2000/1106, Distilled 15/12/2000, Bottled 07/08/2015, Bottle 29 of 197.

André 87%
Nez discret et qui demande de temps à s’ouvrir; poires, melon au miel, miel, vanille, ananas, mangue, citron. Une belle pleiade de fruits. Incroyable texture en arrivée de bouche, beaucoup de poivre et de cannelle adouci par les notes de salade de fruits et de miel, sirop de poire et sirop d’érable, d’ananas. Sucré par la suite, puis des pommes Granny Smith, jus de citron, cococut séché et râpé. Présentation sous le thème de la fraicheur des fruits tropicaux avec un twist épicé et poivré, le tout attendri par une collade amoureuse de vanille. Finale poivrée, épicée et fumée à la tourbe. Un bon Arran qui manque un peu d’équilibre et à la ligne directrice pas toujours claire… mais bon pareil!

Game of Thrones House Greyjoy Talisker Select Reserve

45.8% alc./vol.

André 91.5%
Bonne décision d’embouteiller au taux d’alcool habituel de la distillerie. Un Talisker à la Port Ruisge… Belles notes poivrées chères à Talisker, gâteau aux fruits, compote de fruits rouges, xérès fumé mais pas fumée de tourbe, genre feu de plage mal éteint, chocolat noir, caramel chauffé légèrement brûlé, oranges, réglisse rouge. La bouche est puissante et équilibrée; maritime à souhait, fumé et poivré, mélange de réglisse et de fruits sauvages, caramel et chocolat noir. Les notes d’épices sont aussi puissantes en finale de bouche, je suis franchement étonné par la livraison de saveurs intenses et diversifiées. La finale est poivrée et fruitée, longue notes de fumée persistantes, caramel et réglisse.

Patrick 90%
Tout comme les Ironborn, ce whisky make its fortune amidst salt and smoke! Un superbe Talisker qui, tout comme House Greyjoy, est un produit quelque peu légendaire. Nez : Superbe fumée de tourbe poivrée et épicée, avec une bonne dose de sel de mer. Bouche : Eau de mer très salée, caramel, fumée de tourbe poivrée, bois épicé et caramel subtil qui balance l’ensemble avec brio. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et un sel intense.

Martin 91%
Nez: Tourbe salée et maritime à fond. Puissance des vagues qui s’écrasent sur les rochers. Poivre noir et cendre de plage. Orange et chocolat, le tout bardé d’une grosse ceinture de vieux cuir. Bouche: Caramel salé sur fumée de tourbe. Eau de mer, épices déjantées, chêne détrempé. Puissance avec laquelle il est difficile de rivaliser. Finale: Longue, chaude, salée, fumée et affirmée. Sel marin, tourbe maritime, algue, sherry, bois. Poivre, caramel et fruits rouges presque trop mûrs. Équilibre: Un autre grand whisky des îles. De l’embouteiller au degré usuel de la distillerie était je crois la meilleure décision de l’année. Tout simplement spectaculaire. Theon Greyjoy en oublierait le fait qu’il n’a plus de pénis.

Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Highland Park 1999-2018

56.0% alc./vol.
Batch 18-018 – 202 bouteilles

Patrick 84%
Un très bon whisky mais… Bon, je n’aime pas trop la menthe dans mon whisky, alors c’est difficile pour moi de lui donner une grosse note. Bref, si vous n’avez pas de problème avec la menthe, ajoutez 5 points à ma note. Nez : La fumée florale typique d’Highland Park, complété par des notes d’agrumes assez intenses et de noix de coco. Bouche : Fumée de tourbe florale, bois brûlé, de belles épices, de la banane, des agrumes, des pêches, du gingembre et une touche de menthe. Finale : D’une belle longueur, marquée la menthe et le gingembre.

Highland Park Valknut

46.8% alc./vol.

André 87%
Nez rectiligne de vanille et de miel, céréales, honeycomb, une touche de tourbe en retrait, oranges, salade de fruits. Agréable texture en bouche; sel de mer, fumée de tourbe chocolatée, miel, vanille, céréales maltées, oranges, assortie d’une pincée d’épices et de poivre concassé. La texture générale est moelleuse et crémeuse, on est beaucoup plus sur l’utilisation des fûts de bourbons que de sherry qui passent pratiquement inaperçu. J’avoues que l’amour apportée par le sherry cask est manquant dans cette édition. Finale épicée, fumée et chocolatée, salée en toute finale, le tout servi sur un drap de vanille mielleuse. Rétro-olfaction d’ananas et de poires, agrumes. Une édition dépouillée du sherry cask, un peu froide mais bien équilibré dans le style.

Patrick 85%
Ne vous fiez pas au nez, c’est en bouche que l’action se passe! Un whisky un peu jeune et donc trop cher, mais qui ne vous décevra tout de même pas. Nez : Parfum d’un jeune whisky légèrement tourbé. Bouche : Une belle fumée relativement intense, du chêne brûlé, une bonne dose de sucre et des fruits discrets mais efficace! Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

English EN Français FR