Triple Eight Distillery Nor’Easter Bourbon

44.4% alc./vol.
Fabriqué à partir d’un mashbil composé de 60% de maïs, 5% rde seigle et de 35% d’orge et vieilli pour une période de 8 ans et 88 jours dans des fûts provenant de la distillerie Buffalo Trace au Kentucky.

André 78.5%
Advisory : Attention aux fans de La poule aux œufs d’or et de Guy Mongrain, cette évaluation contient des commentaires qui peuvent offenser certains lecteurs.

Manque juste la présentation avec Guy Mongrain pour ‘’La poule aux œufs d’or’’ pis la table est mise. La douceur même, le sirop de maïs, la pelure de pomme rouge, la vanille onctueuse, épices calmes. La bouche est uniforme et un peu trop sur le même thème, vanille, miel, caramel salé, ormis quelques fruits rouges, épices bien timides, les oranges, nectarines et les fruits tropicaux. Un peu monotone comme bourbon, je lui trouve un bon manque de personnalité, une réserve qui nuira à l’exploration des saveurs de la palette aromatique, les saveurs sont ‘’volatiles’’… La seule surprise viendra de la finale où les épices sont plus fébriles et piquantes. J’espère qu’il n’y a Pâ-ques cela à présenter comme produit provenant de cette distilerie, car ça pourrait être le prix coco du lot ou on espère que le lapin sortira peut-être du chapeau. Ok, Guy Mongrain va se coucher… Bon, j’espère que les amateurs de ‘’La poule’’ et de Guy Mongrain partiront pas un bal de commentaires sur Facebook aujour’hui…

Patrick 88%
Un bourbon qui ne paie pas de mine à première vue, mais dont j’ai rapidement vidé la bouteille, ce qui demeure toujours la meilleure preuve de sa qualité. Bref, un très bon « bourbon de soif » qui s’est révélé un excellent investissement. Nez : Parfum de maïs sucré, avec un peu de caramel, de petits fruits très subtils et de vanille. Le tout complété par de délicates épices. Bouche : Maïs sucré, un peu de fruits, puis une bonne dose d’épices très chaleureuses. Finale : D’une belle longueur, légèrement fruitée, mais surtout bien épicée.

Leave a Comment

English EN Français FR