Hellyers Road 10 ans Original Tasmanian Single Malt

46% alc./vol.

André 85%
Pommes poires, vanille, céréales au citron. En bouche la texture est intéressante, crémeuse, avec des notes d’amandes, de noix de coco et de crème vanille avec une larme de citron. Y’a par contre quelque chose en finale de bouche qui m’accroche un peu, un côté asséché qui tranche abruptement avec les douces saveurs de la bouche. Un mélange de chêne et d’épices asséchantes un peu bizarres. La finale déséquilibrée, et se terminera par le retour de la vanille, des poires et de la crème saupoudrée d’épices. Pas un mauvais whisky, mais les transitions entres les chapitres sont un peu boiteuses.

RV 87%
An upside down whisky from the land down under. Non. Non. Non, ce n’est pas un whisky, mais quelque chose de vraiment appétissant aussi. Belle profondeur olfactive qui s’envole vite, donc la hâte de goûter fait rapidement découvrir un whisky mi-orge, mi…quelque chose mystérieusement savoureux. Finale encore plus bizarre, empreinte de fusain et de cendre, qui conclue bien ce whisky challengeant mais qui récompense bien les papilles.

Hellyers Road Original

46.2% alc./vol.

Patrick 80%
Pas un mauvais whisky, mais rien de vraiment trippant non plus. Nez : Orge, agrumes et poires. L’ensemble est assez frais, avec un je-ne-sais-quoi me rappelant l’odeur d’un vestiaire de hockey, le lendemain d’un gros tournoi. Bouche : Toujours le vestiaire de hockey, avec un feeling de sueur sur la langue, avec des agrumes et toujours un peu d’orge. Finale : Sèche et courte.

English EN Français FR