Mackmyra Den Första Utgåvan (1st Edition)

46.1% alc./vol.
Élevé en fûts de chêne suédois, cette version de Mackmyra se révèle particulièrement douce et agréable. Une expression sans une once de fumée. Inaugurée en 1999, la distillerie de Mackmyra fut construite sur le site éponyme – Mackmyra Bruk mill – au coeur de la région du Gästrikland en Suède. Établie à l’origine en tant que distillerie « pilote », Mackmyra est devenue au printemps 2002 une distillerie à part entière en augmentant sa capacité de production. Fabriqué à partir de la recette nommée « Elegant » et mûrie en fûts de bourbon de premier remplissage entreposés dans la mine Bodas à 50 mètres de profondeur.

André 89%
Un panier de fruits. Ample et bien chargé comme nez; citron, miel, bananes, poires. J’adore la variété des éléments du nez. Il s’adoucit par contre un peu trop en bouche, l’effet du miel peut-être, un souffle de chocolat aussi et ces mêmes fruits du nez. Finale un peu courte, bien sucrée mais aussi sans dépaysement. Un jeune whisky avec une maturité surprenante .

Patrick 92%
Nez tout à fait unique, boisé de chèvrefeuille avec des fines herbes fraiches, marié par un malt sucré. En bouche, agrumes, fruits, toujours le boisé étrange et les fines herbes fraiches. La finale s’étire sur une note fraiche de dentifrice. Une belle complexité, qui gagnera à vieillir un peu pour gagner en profondeur.

Martin 93.5%
Nez: Salade de fruits avec un peu de vanille dans son sirop. Au deuxième nez, la vanille prend le dessus, accompagné d’un bon coup d’alcool curieusement pas désagréable. Une touche florale à la fin. Très plaisant. Bouche: Encore sucré et vanillé. On peut y goûter ensuite le fût de chêne et les épices. Ça pète en bouche, les petits fruits sucrés, les baies schtroumpfantes. Finale: Tout ce qui se passe avant s’étire joyeusement ici. Ça pourrait durer encore un peu plus, mais bon… On a juste à en prendre un autre verre. Équilibre: Si on se sent la dent sucrée, c’est un whisky excessivement dangereux. Si vous prenez un verre et qu’on vous annonce une excellente nouvelle (du calibre “tu vas être papa”), c’est garanti que la bouteille y passe.

RV 83%
Première édition mais édition phare, non. Le premier nez est à éviter, rébarbatif avant que l’orge monte tranquillement. À l’image du Montana Roughstock, sans le punch de l’alcool. L’arrivée est poivrée, de manière agressive, puis l’alcool à tempérament de genièvre se fait goûter. Avant la finale, l’orge est mélangé au feutre cuivré de la finale chimique qui gâche un peu la sauce. Comme première tentative officielle ça passe, mais pour en faire leur sélection de basse, j’en suis moins sûr..

0 thoughts on “Mackmyra Den Första Utgåvan (1st Edition)

  1. Eli 86%
    Un nez un peu différent. Dès les premières effluves. On sait tout de suite que ça risque d’être un goût original, quoiqu’on goûte la céréale. On est ni en Écosse, ni en Inde c’est certain. J’aime la petite finition surette, un peu Skittles. Il y a aussi de la pomme et les agrumes. L’effet du fruit est là et pas ailleurs. La vanille est différente, elle est plus chaude, plus langoureuse et elle couvre bien le palais.

Leave a Comment

English EN Français FR