Longrow Rum Wood Expression 16 ans

54.2% alc./vol.
Limité à 6000 bouteilles, il serait né à la suite d’une découverte de Jim Murray de vieux barils oubliés dans un coin des chais de Springbank.

André 84%
Vanillé généreusement, fort en bouche allié d’un menthe verte bonbon. L’accord entre l’alcool et le sucre est bien balancé, ce qui le rends très agréable. Sans surprise mais loin d’être désagréable. À mon avis, le haut taux d’alcool est trop fort pour la légèreté sucrée du rhum cask. Même si le Master blender a jugé que l’embouteillage idéal devait être supérieur à 50%, j’aurais vraiment préféré le déguster à 46%.

RV 89%
Une belle petite surprise épicée qui en plein blizzard transforme la gorge en île du sud. Pin mugo vert, mais sans la cocotte traditionnelle du Longrow. Nez trop fût de bourbon mais insuffisamment rhum. Par contre, au goût, presque parfait avec canne à sucre et cannelle en arrivée et finale en retour sur l’écorce de pin ainsi qu’avec une pointe de miel. Malgré son âge, elle se ferait toujours carter car elle est loin de les faire.

Patrick 87%
Au nez, léger, fruité, plutôt délicieux, jus de fruits pour adultes. Vivifiant. Le rum demeure subtil. Bonne finale, mais court. On ne sens définitivement pas l’alcool. Aurait pu faire définitivement mieux (5-6 points de plus) avec un nez davantage marqué et un arrière-goût plus long.

Leave a Comment

English EN Français FR