Longrow 10 ans Peated

46% alc./vol.

André 89%
Ce mélange si unique et distinctif de Longrow; feu de branches de pin sur des mottes de tourbe que l’on aurait fait sur le bord de la mer. La douce brise de l’Atlantique soufflera jusque dans vos narines son caractère salé et maritime. Un whisky très complexe et à développement qui réussira à combler les amateurs les plus avides et ce à chaque étape de la dégustation. La bouche démontre une belle fraicheur, un twist de citron nappé de tourbe. Y’a aussi une `légère vague d’oranges et de nectarines qui s’échappe pour un mince instant, ensuite terrassé par une marée de braise rougeâtre et de tourbe assaisonnée de pin. Très long en bouche, démontrée par une finale très persistante. Une belle complexité, de l’équilibre, de la singularité mais un prix qui refroidit quelque peu.

RV 89.5%
Les casks strength c’est bien beau, mais les vêtements de semaine peuvent être encore plus sexy que les tenues de gala. Longrow tel que j’aime me l’imaginer, tout plein d’aiguilles de pin encore vertes avec une tourbe lointaine qui se retrouve autant au nez qu’en bouche. La finale, vraiment longue considérant l’âge relativement jeune de la bouteille, est quant à elle agrémentée d’une cerise aigre, d’une avancée de vin et de vinaigre, avec de la pierre de sel en rétro-olfaction. Preuve d’une superbe simplicité franche et efficace.

Patrick 85%
Tourbe et pin au nez, on se croirait dans la forêt, avec une touche sucrée. On se croirait dans la forêt, à se faire cuire des guimauves a saveur de fraises (si ca n’existe pas, ca devrait être inventé!) sur un feu de tourbe! Le goût n’apporte pas de surprise additionnelle, si ce n’est qu’on a l’impression d’avoir à faire à un whisky beaucoup plus jeune. En effet, il gagnerait à être légèrement « arrondi » par le chêne. Pour la moitié du prix, j’en apporterais toujours une bouteille avec moi lorsque je vais à la pêche, mais à ce prix là (surtout pour un 10 ans!), il restera sur la tablette.

Leave a Comment

English EN Français FR