Kilkerran Work In Progress III

46% alc./vol.

André 79%
Nez plus épicé que l’édition numéro 2 et la bouche remplie d’épices également. Nez de céréales encore une fois, le miel et la vanille, les épices assez relevées. Côté artisanal assez évident, pas dans le sens de conception « amateure » mais plutôt de craft distilling. Pas de pointe herbeuse dans celui-ci, seulement un mélange de saveurs douces et sucrées et d’épices plus pointues, de toffee. Finale plus épicée et sèche.

Patrick 89%
Nez: Parfum plutôt semblable à celui du “work in progress II”, mais légèrement moins fruité. Bref, toujours les fruits, la pointe de caramel, un soupçon de poivre et une pincée de tourbe « sucrée ». Bouche : A l’arrivée, le caramel, mais celui-ci laisse rapidement la place à une bonne dose de sel, puis de fumée. A la seconde gorgée, on détecte aisément le caramel, les fruits et quelques fleurs, le tout baignant sur un lit de tourbe. A ma dernière gorgée, le chêne a fini par se tailler une place, afin de rendre le tout encore plus intéressant. Balance : Un whisky excellent, un prix raisonnable, que demander de plus? Je n’ai goûté que 3 whiskys de cette distillerie, mais je peux déjà la classer parmi mes favorites!

Martin 84%
Or pâle une coche plus foncée et riche que le Work in Progress II. Nez: Bien qu’il saute tout de même au nez dès le départ, l’arôme de new make est moins envahissant que dans l’édition précédente de ce malt en évolution. Une pincée de poivre blanc dans une vague d’orge juteuses se laisse entrevoir. Vanille, citron et pommes viennent subtilement couronner l’ensemble. Bouche: Vanille avec un soupçon de mélasse. Un côté floral et épicé se présente, marié à une propriété minérale et maritime qui auparavant n’apparaissait qu’en finale. Un peu de pin, un peu de miel, avec sel et poivre comme assaisonnements. Finale: Poivrée, herbeuse et encore une fois ici minérale. On dirait qu’elle essaie d’émuler certaines caractéristiques des whiskies d’Islay. Un peu sèche et amère. Équilibre: On dénote la progression, mais on n’a pas encore atteint le but. Lâchez pas, ça va finir par être bon!

Leave a Comment

English EN Français FR