Highland Park 15 ans (nouvel embouteillage)

43% alc./vol.

Patrick 88%
Nez plutôt discret de miel et de très légère fumée. Au goût toutefois, la bête s’éveille : c’est un formidable cocktail de saveurs qui s’offre à nos sens avec la bruyère, le miel, le caramel, les épices à steak un peu de lime et une touche de sel. La finale s’étire assez longuement sur un malt qui était resté dissimulé jusqu’ici. Le tout est bien équilibré. Entre le 12 ans et le 18 ans, quoique ce whisky soit très bon, allez-y selon votre budget : le rapport qualité-prix du 12 ou la qualité totale du 18.

Martin 88.5%
Entre sherry doré et caramel acajou. Nez: Miel, bruyère fumé et chêne salé, c’est un HP classique, pas de doute là-dessus. Beau fond d’orge savoureuse et de malt grillé. Bouche: Miel docile et sucré qui n’hésite pas à obscurcir, du moins au début, le bruyère floral. Mais heureusement cette dernière ne tarde pas à faire un retour en force, marqué d’épices et de tourbe subtile. Finale: Ornée de belles notes de fleurs, de tourbe, de cerise, de chêne et de poivre, mais avec une courte durée qui lui coûte quelques points. Équilibre: Nez plaisant, bouche extraordinaire, finale courte mais solide, tous les ingrédients y sont, mais tristement ce fils cadet de Highland Park est un peu inférieur à ses frères le 12 et le 18 ans.

Leave a Comment

English EN Français FR