Habitation Saint-Étienne (HSE) 2002 Single Malt Finish Extra Vieux

45% alc./vol.
Gros-Morne, Martinique. Rhum agricole vieilli en fût ayant contenu le whisky Smokehead.

RV 87.5%
Assez standard quoique gênée au nez, la canne est retenue par la vanille, une pointe de caramel et de cassis, surplombée de ne serait-ce qu’un tout petit filet de fumée qu’on ne peut probablement apercevoir que si l’on connait la finition spéciale. En bouche par contre, c’est une attaque balsamique, plus médicamenteuse mais toujours aux accents de rhums agricoles. La finale n’a quant à elle plus rien à voir aux rhums, se retrouvant dans l’univers légèrement marin, tourbé et profondément cendreux de certains scotches d’Islay. En aftertaste, la canne tente de refaire surface et y parvient après un étrange et violent combat avec la cendre vinaigrée, qui s’échelonne pendant un bon moment. Dans le monde des rhums, cette bouteille détonne et peu certainement choquer. À l’instar des whiskies du Speyside où l’alcool du baril de finition est beaucoup trop puissant, il ne s’agit pas du meilleur mariage, mais pour l’amateur de Laphroaig et de ses voisines qui tente de faire un saut du côté des rhums, difficile de ne pas sourire.

Leave a Comment

English EN Français FR