Rozelieures Single Malt – Origine Collection

40% alc./vol.
Distillerie Grallet Dupic

Patrick 90%
Une superbe surprise que ce whisky, surprise qui gagnerait à être mieux connue!! J’adore, tout ce que j’aime dans un whisky!!! Nez : Savoureux parfum légèrement tourbé et fruité (agrumes) avec une touche de vanille. Bouche : La fumée de tourbe et les épices recouvrent les agrumes, les fruits exotiques et la vanille, le tout servi sur une planche de chêne brûlé. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par la tourbe et le bois brûlé.

Rozelieures Single Malt – Rare Collection

40% alc./vol.

Patrick 85%
Un beau whisky de dessert, l’automne, après une journée à cueillir des pommes. Nez : Beau mélange de pommes vertes rouges, avec un coulis à base de cassonade. Bouche : Jus de pomme brûlant, cassonade et épices. Ça m’inspire en fait une recette de tartes aux pommes pour adultes! Finale : Un peu courte et sucrée.

Glann Ar Mor Maris Otter Barley

46% alc./vol.

Patrick 87%
Un beau whisky frais, intense et savoureux, qui ferait croire à un cask strength, si ce n’était de son manque de profondeur. Nez : Belle orge sucrée, vanille et bonne dose de chêne. Bouche : Un beau whisky chaleureux, très intense au niveau des céréales, avec un beau sucre blanc et chêne frais explosif. Finale : D’une belle longueur et marquée par les épices.

Michel Couvreur for Japan Embassy

44% alc./vol.
5 Ans d’âge, Réserve de l’ambassade de France au Japon. Bottle #042718

Patrick 90%
Un excellent whisky avec tout ce qu’il faut à la bonne place. Les japonais de l’ambassade ont été gâté ! Nez : Parfum de petits fruits sucrés, de pommes vertes et d’agrumes subtils. Appétissant. Bouche : Sucre blanc et épices, avec de subtils petits fruits et une vanille encore plus subtile. Et un peu de caramel. Finale : D’une belle longueur, épicée et fumée.

Eddu Silver Brocéliande

42% alc./vol.

Patrick 82%
J’ai tellement adoré l’édition « régulière » que mes attentes étaient élevées. Je suis un peu déçu. Intense au niveau du bois, mais jeune aussi… Pour les fans de la légende du roi Arthur, go, pour les autres, on repassera. Nez : Parfum très fruité et sucré, avec des pommes rouges très mûres et de la mélasse. Bouche : Épices, fruits sucrés, pommes rouges, caramel et du bois sec. Finale : D’une belle longueur, épicée et légèrement fruitée.

Martin 80%
Plus riche et foncé que mes attentes, avec des jambes pressées. Nez: Fruits riches et rouges, un peu d’anis, un peu de fenouil et de mélasse. Herbe jeune de plus en plus évidente. Le blé ressort plus on attend. Bouche: Mélasse et sucre brûlé sont à l’avant-plan, avec quelques épices timides et un peu de fenouil pas loin derrière. Un peu de réglisse s’annonce à la fin. Finale: Encore anis, fenouil et sucre. Mélasse chauffée. Équilibre: Assez facile à boire, malgré que ça s’éloigne énormément de ma palette de goût. Mais plus objectivement je dirais qu’on manque ici de maturation.

Glann Ar Mor Kornog Roc’h Hir

46% alc./vol.

André 86.5%
Tourbé et maritime, jeune et vif. Poussière de pierre, nez poudreux et d’herbe verte mouillée, la poire et des feuilles de menthe. Caractère maritime et tourbé, texture un peu poussiéreuse. La bouche dévoile la force de la tourbe herbeuse, touche de menthol, très parfumé et fruité, mais les fruits tropicaux maintenant, ananas, vanille, amandes. Le parfum me rappelle l’odeur lointain des lilas en fleur au printemps, par une journée encore frisquet, le parfum étant atténué et farouche. On ressent la jeunesse du whisky au travers ses fugues de saveurs pointues et un peu imprévisibles. Finale fruitée, aromatisée d’oranges et de nectarines, vanille crémeuse transpercée de pointes tourbées et de saveurs d’herbe verte et de chlorophylle. Un style qui n’est pas à portée de tous. D’un côté, la fougue rappellera peut-être un peu trop le jeune whisky aux connaisseurs, de l’autre, les nouveaux adeptes le trouveront aussi peut-être un peu trop tranché. Ce qui est vraiment agréable, c’est que la distillerie étale ici son style et sa ligne directrice unique qui rappelle ses origines maritimes sans être confondu avec certains whiskies tourbés d’Islay par exemple.

Patrick 86%
Un très bon whisky, surtout pour ceux qui les aiment malpropres. Intense et savoureux. Nez : Fumée de tourbe légèrement sucrée, avec une touche de vanille, avec un je-ne-sais-quoi de malpropre. Bouche : de la cendre plein la bouche, puis la fumée de tourbe, tourbe qui d’ailleurs semble plein de sueur du gars qui l’a découpée. Finale : Longue, fumée et épicée.

English EN Français FR