Two Brewers Yukon Single Malt – Release 10 – Classic

58% alc./vol.
Cask Strength.

André 89%
La canne de salade de fruits boosté aux stéroïdes… Poires, ananas, kiwi, oranges, bananes, miel, crème Anglaise et une fine touche salée, sirop de poires. Le whisky est musclé en bouche, l’alcool est puissant mais passe bien avec le sucre de la salade de fruits; saveurs verdâtres de kiwi, lime, agrumes, oranges, pommes vertes. Après quelques lapées, encore plus d’oranges et une morsure d’alcool à mesure que les mâchoires alcoolisées se referment sur la langue. Finale où les notes de caramel sont très présentes ce qui calme l’alcool.

Patrick 90%
Un beau gros whisky tout à la fois « in your face » et tout en subtilité! Ça réponds à toutes les attentes ça! Me fait penser à un Glenmorangie « Astar », pour ceux qui connaissent (et c’est un compliment!). Nez : Menoum : De beaux fruits des champs, un peu d’agrumes et des pommes vertes. Bouche : D’abord le chêne brûlé et épicé, des pommes vertes, des agrumes, un peu de fruits et de caramel. Finale : D’une belle longueur, avec des pommes vertes et de la vanille. Et beaucoup de chêne brûlé et épicé.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 07 – Peated

43% alc./vol.

André 93%
De la singularité au pied carré. Ce whisky est le compagnon idéal pour initier les nouveaux adeptes à la tourbe. Ce single malt n’a rien à envier à ses cousins Écossais. Savoureux au nez; mélange de salade de fruits, miel, vanille, essence de chêne ayant contenu du bourbon, feu de place et tourbe terreuse latente, sucre à glacer et encore la poudre des gommes Bazooka. Ce whisky est un mélange de plaisir coupable de retour en enfance avec les saveurs de gomme bazooka et de plaisir d’adulte avec ses notes de tourbe. On oscille entre l’enfant dans une échoppe de bonbons et l’adulte visitant les distilleries d’Islay. La bouche est punchée, beaucoup plus que le nez en tout cas, la tourbe se développe avec assurance en bouche mais pas en mode coup de poing, sirop de fruits, miel, bananes. La finale est bien poivrée et épicée, longue et tourbée. Wow, vive les découvertes inattendues.

Patrick 91%
Who needs scotch? Wow, un excellent, superbe et délicieux whisky tourbé comme je les aime: un peu sale, mais tout de même bien équilibré. Avec quelques % d’alcool de plus, il aurait pu se mériter le titre du meilleur whisky canadien que j’aie bu. Nez : Mouhaha! Wow! Oui, ce fut ma première réaction au nez! Une fumée de tourbe vraiment débile, les cendres et les guimauves du feu de camp et une note épicée pour compléter le tout. Bouche : Hahaha!!! C’est encore meilleur dans la bouche!! Une belle fumée de tourbe épicée, avec des notes de goudron, de miel et du poivre. Me rappelle un peu Laphroaig, si vous tenez vraiment à une comparaison. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée de tourbe et du miel très discret.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 09 – Special Finishes

46% alc./vol.
PX Sherry. Mélange de whiskies âgés entre 4 et 8 ans, dont 40% de 6 ans d’âge et 20% de 8 ans d’âge, affinés en fûts de Sherry Pedro Ximerez pour une période de 7 mois.

André 89.5%
Wow… On retrouve la backbone de fruits tropicaux de certains Two Brewers mais on a ici allié ça à des saveurs de fruits secs, de prunes, dattes, cerises. Une rencontre de saveurs qui nous rappelle des pays des deux hémisphères. Superbe texture, ensemble hyper sucré mais bien équilibré, mélange de fruits tropicaux et de fruits rouges. On peut aussi ‘’better’’ sur un fût de chêne Européen avec la touche d’épices bien distinctes qui transperce la couverture fruitée savoureuse. Après quelques gorgées on a aussi droit à quelques salves de pâtes d’amandes et de vanille sucrée. Définitivement challengeant ce whisky… La finale est vraiment douce, sucrée et fruitée avec une bonne touche d’épices, chocolat au lait. Belle conception, soucis du détail et qualité d’exécution avec une touche de singularité.

Patrick 89%
Wow, même en Écosse, la plupart des « sherry finishes » ne sont pas aussi bons que ça. Yes, ça c’est du vrai bon whisky! Bon? Non: Très bon! Nez: Superbe parfum fruité et sucré. De petits fruits rouges, des pommes rouges et de la banane. Bouche : Wow!! Une tonne de xérès superbement équilibré, présentant du beau vin rouge chaleureux et sucré et un peu de fruits exotiques. Miam miam! Finale : D’une belle longueur, marquée par le xérès et une touche de bois brûlé.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 04 – Special Finishes

43% alc./vol.
Bourbon Barrels

André 87%
Backbone habituel de la distillerie; purée de bananes et kiwis, poires, sucre à glacer, poudre de la gomme Bazooka, haut taux de sucre, pommes vertes Granny Smith. Étonnant ce whisky estival qui fleurte avec le cercle polaire. La bouche manque légèrement d’équilibre sans être désagréable; avalanche de fruits tropicaux, sirop de fruits, pommes vertes, poires, miel, bananes. La finale offre un peu plus d’épices, belle douceur agréable, longueur moyenne-courte.

Patrick 86%
Un très bon whisky qui rappelle un scotch du Speyside. Bref, rien de vraiment nouveau sous le soleil, mais une belle bouteille permettant aux « Two Brewers » de dire « nous aussi, nous sommes capables, pis ça nous a pas pris 14 générations pour y arriver ». Nez : Appétissant parfum de pommes sucrées et de discrets fruits exotiques. Bouche : Toujours les pommes vertes et les fruits exotiques, mais aussi du doux malt et du chêne épicé. Finale : D’une belle longueur et épicée.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 05 – Innovative

43% alc./vol.
Sour Mash

André 77%
J’avoues, le nez n’est pas super agréable plus qu’il ne le faut… mais d’où vient cette odeur déplaisante? Le sour mash?… Y’a effectivement un p’tit côté surette désagréable au nez mais je trouve plus que ça ressemble à l’utilisation de virgin oak, ce qui expliquerait aussi son attrait crémeux de la texture en bouche. Nez; oranges, mélange de céréales dans l’eau, agrumes, bananes, virgin oak et les bananes en bonbons de couleur du Kraft Dinner. La bouche est mieux que le nez, onctueux au-dessus et poivré en dessous, mélange de poivre et d’épices des Caraïbes, oranges, crème à la vanille puis côté tranchant du chêne séché. Longue finale poivré et épicée. L’ensemble est débalancé et incertain, les saveurs ne travaillent pas en harmonie. Un peu comme un bon groupe rock, y’a toujours un album qui manque un down, cette édition 5 est le Talon d’Achille des 10 Releases parues sur le marché.

Patrick 75%
Bon, ok, avec la mention « innovative », j’aurais dû me douter que quelque chose de douteux arriverait. Nez : Oh boy, ça sent le scrotum qui a eu trop chaud. Ou, pour être poli, un mix de levures un peu douteux. Bouche: Après avoir fait le lien entre ce whisky et un scrotum-pas-propre, mettons que j’avais pas trop envie de me le mettre en bouche. Bref, si vous lisez ceci, vous m’en devez maintenant une. Alors si je vous demande 100$ ou de passer ma tondeuse, vous êtes maintenant dans l’obligation de me dire oui. Bon, après avoir procrastiné autant que possible, ça y est, je plonge, je goûte : D’abord l’orge, puis du chêne épicé et finalement, le scrotum-pas-frais. Fuck. Finale : D’une belle longueur (malheureusement), avec du chêne épicé mais surtout, toujours le fucking scrotum-qui-sent-les-levures.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 06 – Classic

43% alc./vol.

Patrick 89%
Wow, un superbe whisky savoureux et si facile à boire. Une belle surprise, j’en veux plus! Nez : Parfum marqué par de beaux fruits légers et frais, ainsi qu’un peu de chêne avec une touche subtile de vanille. Bouche : Du chêne, un peu de fruits, de vanille. Simple et tellement bon. Finale : D’une longueur moyenne, sucrée et fraîche.

English EN Français FR