Arran Robert Burns 250th Anniversary

43% alc./vol.
Une édition limitée de 6000 bouteilles des producteurs de Arran et malt officiel de la World Burns Federation. Une cuvée de 1998 mûrie en fûts de Sherry.

André 83%
Très fruité en bouche. Un petit piquant quelques secondes après l’arrivée en bouche confirmant un taux d’alcool légèrement supérieur à 40%. Bonbons au miel et vanille, légère épices avec un wrap-up citronné et fruité. Environ 10 minutes après avoir été versé, le chocolat noir apparait accompagné d’une odeur vanillé et de purée de bananes, mais le tout est une apparition éphémère et le tout disparait très rapidement. Je m’attendais à pas mal plus d’une embouteillage de ce prix là. Des point en moins pour la qualité-prix. Emballage superbe mais qualité déficiente pour le prix déboursé. C’était peut-être une mauvaise soirée pour moi lorsque je l’ai goûté ou j’ai aussi peut-être manqué quelque chose en chemin.

RV 82.5%
Arrivée très beurrée, légèrement tréflée avec traces d’abricots séchés et de métal ou d’acide. Les épices se découvrent en bouche, de manière assez forte mais après un certain temps, ce sont les fruits qui sortent pour exploser en finale. Une fois la poussière orange d’abricots retombées, les fruits meurent lentement dans un combat avec le typique cuivré d’Arran, comme on le retrouvait davantage à ses premières années. Très typée mais sans surprise pour une bouteille célébrant Robbie Burns, qui ressemble davantage a un coup de marketing. Malgré un très bel équilibre, à son prix qui dépasse les 100$ elle ne veut pas la peine.

Patrick 84%
Au nez, malt, légère vanille et agrumes. Au goût, les délicieux agrumes se réveillent mais se retrouvent rapidement enveloppés par la vanille et le caramel. La finale laisse deviner quelques épices qui disparaisse aussi vite qu’ils sont apparus. Globalement bien sans être extraordinaire. Ce que je recherche dans un Arran y est trop subtil. Des points bonus pour le superbe emballage.

Leave a Comment

English EN Français FR