Arran Napoleon Cognac Finish

57.8% alc./vol.
La version Hardy Cognac est le dernier embouteillage des éditions « Cask Strength » de 2006 de la distillerie d’Arran. Le malt d’Arran à subi une maturation supplémentaire de 7 mois dans des fûts très particuliers. Ceux-ci proviennent de la forêt française de Tronçais et ont préalablement servi à la maturation du Cognac de qualité Napoléon pendant une période de 12 à 14 ans. Bouteille #141 de 482, embouteillé en 2006

André 90%
Bourbon sucré (en fait du cognac), cerises, sherry et sucre à bonbons. En bouche; l’alcool est très présent mais parait pas mal plus bas en alcool qu’il ne l’est en réalité. La finale est légèrement acidulée au citron, hyper satisfaisante. Superbe et définitivement dans mes goûts personnels. 2e tasting: 88.5% Raisins verts, vanille, un peu herbeux et verdâtre. Nez se situant entre les Glen Garioch et certains Mackmyra, fruits sauvages, et herbeux ou bruyère floral. Puissant en bouche, bien vanillé et sucré avec un filet salé et de bananes, de chocolat fleur de sel, toffee. Finale courte et puissante avec un retour sur les bananes et les petits fruits rouges.

RV 88%
Abondamment embroussaillé au museau avec herbes, fruits, chocolat et feuilles dans une tonitruante cavalcade. Principalement fruité en gosier mais le cognac s’exprime formellement. L’alcool est modérément vigoureux et ce n’est que plus tardivement que le caractéristique cuivré du Arran resplendit avec véhémence. Il n’est que davantage par curiosité que pour saveurs qu’on l’aime. Une jouvencelle commune avec une toilette qui sans lui aller comme un gant est plus hardie qu’a l’habitude.

Patrick 89%
Riche nez huileux marqué par les épices et légèrement par les fruits. Au goût, le cognac prend énormément de place. Une épice métallique nous accompagne tout le long de se voyage gustatif. En finale, un délicieux sucre-acide juteux et rafraichissant parvient à nous surprendre agréablement. Un succès de l’une de mes distillerie préférée.

Leave a Comment

English EN Français FR